Ils découvrent la maison où Moctezuma a accueilli les conquérants espagnols en 1519

Ils découvrent la maison où Moctezuma a accueilli les conquérants espagnols en 1519


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Vestiges des planchers de dalles de basalte qui appartenaient à un espace ouvert dans les vieilles maisons d'Axayácatl, oùHernán Cortés et les conquérants ont été accueillis par Moctezuma II à leur arrivée à Tenochtitlan et où ont-ils fui sur l'appel Triste nuit, ont été localisés par des archéologues mexicains.

La découverte faite dans l'actuel bâtiment national Monte de Piedad, au cœur du centre historique, a été localisée par le Programme d'archéologie urbaine (PAU) et comprenait la découverte de vestiges d'une habitation que Cortés a ordonné de construire et qui a été siège du premier Cabildo de la Nouvelle-Espagne et du marquis de la vallée d'Oaxaca.

La emplacement exact des restes Il a été réalisé en profitant des travaux de réhabilitation du siège de Monte de Piedad; Entre septembre 2017 et août 2018, les experts de l'INAH ont effectué une récupération archéologique dans la cour d'honneur et une pièce adjacente du bâtiment, où ils ont localisé les vestiges.

L'archéologue responsable de la PAU, Raúl Barrera, et son collaborateur José María García, ont rapporté avoir creusé 12 forages - 2 mètres de côté et 1,50 m de profondeur - autour du patio principal du Monte de Piedad, où des travaux ont été renforcer les colonnes qui soutiennent le premier niveau du bâtiment.

À travers les puits les restes d'un mur de pierre ont été localisés et le mortier qui a servi de fondation et de direction à une série de colonnes du bâtiment construit vers 1755, ce qui nous permet de déduire que le patio central était à l'origine plus grand.

L'appartement où séjourna Cortés

La principale surprise attendait plus profondément: sous la firme de la cour, à plus de 3 mètres de profondeur, lereste d'un autre plancher de dalle de basalte, mais de l'époque préhispanique.

Compte tenu de ses caractéristiques, les experts affirment qu'il faisait partie d'un espace ouvert de l'ancienPalais Axayácatlprobablement un patio. Ces étages étaient les mêmes que les envahisseurs espagnols et leurs alliés parcouraient à leur arrivée à Tenochtitlan, 8 novembre 1519.

Moctezuma II leur a permis de rester dans les vieilles maisons qui avaient appartenu à leur père et, peu de temps après, ils en ont fait leur quartier général. Tandis que dans ce palais, les Espagnols ont adapté une salle pour donner la messe et, juste là, ils ont tenu plusieurs dirigeants captifs, à commencer par celui qui était leur hôte: Moctezuma Xocoyotzin; Cuitláhuac, seigneur d'Iztapalapa; Cacamatzin, tlatoani de Texcoco et Itzcuauhtzin, seigneur de Tlatelolco, entre autres.

Après le 22 mai 1520, sur ordre de Pedro de Alvarado, le Massacre du festival de TóxcatlDans le Templo Mayor, les Espagnols se sont retirés et sont revenus au Palais Axayácatl.

Ce fait a déclenché la colère des Mexica et, vers la fin du mois de juin de cette année-là, ils ont assiégé les envahisseurs dans ce bâtiment. Hernán Cortés a voulu contenir la fureur à travers Moctezuma, qui du toit a essayé de les apaiser, mais les efforts ont été vains, puisque son frère Cuitláhuac était le nouveau dirigeant.

Dans la nuit du 30 juin 1520, les Espagnols ont fui vers Tlaxcala le long de la route de Tlacopan (aujourd'hui Tacuba), laissant derrière eux les vieilles maisons d'Axayácatl.

La nouvelle ville après la chute de Tenochtitlan

Après chute de Tenochtitlan en 1521, les Mexica survivants ont été forcés de détruire de leurs propres mains leurs temples et palais et, avec les mêmes matériaux, de construire la nouvelle ville.

Les vieilles maisons d'Axayácatl donneraient naissance à laMaisons de Hernán de Cortés, qui furent aussi le siège provisoire du premier Cabildo de la Nouvelle-Espagne, vers 1525, et du Marquesado del Valle de Oaxaca, noble titre pour reprendre une sorte de gouvernement, accordé pour ses services à la Couronne espagnole, en 1529.

A la mort du conquérant en 1547, ses descendants ont gardé la propriété. Martín Cortés Zúñiga, son fils, hérita du marquisat, mais en 1566, lorsqu'il fut impliqué dans une conspiration visant à s'emparer du gouvernement de la Nouvelle-Espagne, il fut expulsé de la vice-royauté.

Les maisons et le vaste terrain ont été laissés entre les mains d'un représentant légal et, déjà en mauvais état, ont été vendus au Sacro Monte de Piedad, en 1836.

Via: INAH.


Vidéo: Histoire histoires - Cortès découvre le Mexique