Frantisek Bidlo

Frantisek Bidlo


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

František Bidlo est né à Prague le 3 septembre 1895. Issu d'une famille pauvre, il n'a pas pu terminer ses études secondaires.

Bidlo devint chapelier mais pendant la Première Guerre mondiale, il combattit dans l'armée austro-hongroise sur le front italien.

Après la guerre, il devient socialiste et dessinateur pour des journaux de gauche. Il a également contribué aux travaux de Simplicissimus et est devenu illustrateur de livres.

Bidlo était un adversaire farouche d'Adolf Hitler et du parti nazi. En 1931, il bouleverse Joseph Goebbels lorsqu'il réalise une série de dessins qui se moquent de ses tentatives pour devenir romancier.

Plusieurs de ses caricatures traitaient des événements de l'Allemagne nazie. Cela comprenait des dessins sur le traitement des Juifs. Bidlo a également travaillé pour le Parti communiste allemand (KPD), mais après l'arrivée au pouvoir d'Hitler en 1933, il est retourné à Prague.

Quand Adolf Hitler a ordonné l'invasion de la Tchécoslovaquie après l'accord de Munich de 1938, František Bidlo a été contraint de se cacher. Il a été arrêté et emprisonné dans la forteresse de Terezin.

František Bidlo est mort de la fièvre typhoïde le 9 mai 1945.


Structure des données boursières

L'identification d'en-tête et les données récapitulatives sont un ensemble de variables, dans une base de données de stock CRSPAccess à l'aide des fonctions d'accès CRSP C, qui identifient un problème et résument sa classification. Il n'y a pas de composante temporelle dans les données d'en-tête, les données sont donc valides sur toute la plage du problème. L'identification de l'en-tête et les données récapitulatives contiennent les informations les plus récentes sur le problème conservées dans le fichier. Il n'y a qu'une seule structure d'en-tête par problème pour toute itération de données. Notez que Ticker Symbol - Header ne contient que des tickers pour les titres actifs.

Nom de variable Variable
Identifiants permanents primaires PERMCO permco
PERMNO permanent
Identifiants permanents secondaires CUSIP - En-tête hcusip
Numéro d'entreprise NASDAQ compno
Numéro d'émission NASDAQ issuno
Plages de dates de sécurité Début des données de stock au revoir
Fin des données de stock fin
Informations d'identification d'en-tête et de données récapitulatives les plus récentes Nom de l'entreprise - En-tête hcomnam
Code convertible - En-tête hconvcd
Code de pays - En-tête hcntrycd
Code d'éligibilité - En-tête heligcd
Code d'échange - En-tête hexcd
Date d'expiration hexdt
Code de constitution - En-tête hinccd
Taux d'intérêt ou prix d'exercice rage
Indicateur du système de négociation intermarchés - En-tête les coups
Description du problème - En-tête hnamedesc
Code émetteur - En-tête hissuercd
Nom Code - En-tête hnamecd
Nom Description - En-tête hnamedesc
Indicateur de nom - En-tête hnameflag
Code de classification des industries de l'Amérique du Nord - En-tête hnaique
Échange principal - En-tête hprimexch
État de sécurité - En-tête hsecstat
Code de partage - En-tête hshrcd
Type de partage - En-tête typehsh
Code de la Classification type des industries (CTI) - En-tête hsiccd
Sous-échange - En-tête hsubexch
Symbole boursier - En-tête (titres actifs uniquement) coche
Dénomination commerciale - En-tête hdenom
Symbole boursier de trading - En-tête htsymbole
Informations d'inscription les plus récentes Code de radiation - En-tête dlstcd
Statut de trading - En-tête htrdstat

Tableau de l'historique des noms - noms

Le tableau d'historique des noms comprend des ensembles de variables d'identification efficaces à différents moments de l'historique d'un titre. Chaque ensemble d'informations, ou structure de nom, contient des champs de nom et de classification et les plages de dates effectives de ces champs. Chaque titre a au moins une structure de nom.

Nom de variable Variable
Identifiants secondaires CUSIP ncusip
Code du Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN) naïf
Symbole boursier téléscripteur
Code de la Classification type des industries (CTI) siccd
Plage de dates de l'enregistrement de l'historique des noms Nom Date d'entrée en vigueur nommé
Dernière date du nom1 nomenddt
Données d'identification Nom de la compagnie virgule
Code Cabriolet convcd
Code postal cntrycd
Code d'admissibilité eligcd
Code d'échange echange
Date d'expiration expdt
Code de constitution incd
Taux d'intérêt ou prix de grève évaluation
Indicateur du système d'échange intermarché son
Code émetteur issuercd
Nom Code namecd
Nom Description nomméesc
Drapeau de nom drapeau de nom
Échange principal primexch
État de sécurité secstat
Classe d'actions shrcls
Partager le code shrcd
Type de partage type de raccourci
Sous-échange sous-échange
Dénomination commerciale denom
Statut commercial trdstat
Symbole boursier de négociation tsymbole

Si le CUSIP, le nom de la société, le code d'échange, le symbole boursier d'échange, la classe d'actions ou le code SIC changent au cours de l'historique de négociation des titres, une nouvelle structure de nom est ajoutée, avec la date d'entrée en vigueur du nom du changement. Cette information est valide jusqu'à ce qu'une autre structure de nom soit ajoutée ou que la sécurité devienne obsolète.

Les historiques de noms peuvent inclure des périodes, éventuellement en dehors de la plage de données, pendant lesquelles le titre se négocie sur une autre bourse ou ne se négocie pas du tout. La description du code d'échange contient des informations plus détaillées sur l'état et l'emplacement de la négociation pour une plage de dates donnée.

Tableau d'événements de distribution - dists

Le tableau des événements de distribution est une liste d'événements décrivant les dividendes en espèces, les ajustements de capital et d'autres distributions faites aux actionnaires d'un titre.

Nom de variable Variable
Informations sur la diffusion Code de diffusion DISTCD
Montant du dividende en espèces DIVAMT
Facteurs d'ajustement des prix et des actions Facteur d'ajustement du prix FACPR
Facteur d'ajustement des actions en circulation FACSHR
Dates associées à la distribution Date de déclaration de distribution DCLRDT
Date de sortie de distribution EXDT
Date d'enregistrement RCRDDT
Date de paiement PAYDT
Titres/sociétés liés à l'événement Acquisition de PERMNO1 ACPERM
Acquisition de PERMCO1 ACCOMP

1 variable CRSPAccess uniquement, disponible en C.

Si un événement de distribution a plus d'un composant, le CRSP code chaque composant de l'événement séparément avec un code à quatre chiffres. Tous les composants d'un événement de distribution partagent la même date de sortie de distribution. Les distributions pour chaque titre sont uniques et sont triées par date de sortie, code de distribution et PERMNO d'acquisition. Les événements de distribution sont un ensemble descriptif d'événements, et non un résumé par période. Les données peuvent être résumées pour les calculs de rendement, les rendements de radiation, les ajustements de prix et d'actions, et les totaux de dividendes et de fractionnement. Les types d'événements suivants sont disponibles :

  • Dividendes en espèces périodiques et spéciaux - le montant en espèces en dollars américains, la fréquence et les dates connexes de tous les dividendes en espèces sont fournis.
  • Fractionnements d'actions, dividendes en actions et fractionnements inversés - les facteurs d'ajustement du prix et des actions, le type d'action et les dates associées de tous les fractionnements sont fournis.
  • Retombées - Tous les événements dérivés sont inclus. La valeur en espèces du spin-off est le prix à la fin de la date ex-distribution de l'action reçue. Un facteur de prix est calculé en divisant le montant en espèces par le prix du titre mère à la date de détachement. L'acquisition de PERMNO et l'acquisition de PERMCO peuvent être utilisées pour établir un lien avec la nouvelle entreprise lorsqu'elle est disponible.
  • Paiements de liquidation - Tous les paiements de liquidation partiels et définitifs sont inclus. Ceux-ci contiennent la valeur de chaque paiement et les dates pertinentes connues. Si le paiement est sous forme d'actions, ou s'il est connu qu'un paiement provient de l'achat d'actifs par une société connue, le PERMNO d'acquisition et le PERMCO d'acquisition sont attribués à cette société ou à cette émission.
  • Remboursement des distributions de capital.
  • Offres de droits.
  • Distributions de fusion, acquisition et réorganisation.
  • Offres d'achat limitées.
  • Informations sur les annonces relatives aux liquidations et aux offres publiques d'achat ayant abouti à des radiations.
  • Rachats d'actions connus, offres et augmentations d'actions en raison d'acquisitions.

Voir Codes de distribution pour le schéma de codage utilisé par le CRSP, ainsi que des exemples de cas spécifiques de distributions.

Tableau d'observations d'actions en circulation - actions

Le tableau des observations en circulation des actions contient l'historique des observations de l'historique des actions en circulation d'un titre. Le CRSP enregistre les actions en circulation uniquement pour le titre, et non le total des actions de la société. Les actions propres ne sont pas incluses. Les actions en circulation pour les American Depositary Receipts (ADR) sont les actions en circulation de l'ADR, et non l'émission sous-jacente. Les actions en circulation sont comptabilisées en milliers.

Nom de variable Variable
Informations sur les actions Actions en circulation SHROUT
Partage un drapeau d'observation exceptionnel SHRFLG
Plage de dates d'observation des actions Actions en circulation Date de fin d'observation1 SHRSENDDT
Actions en circulation Date d'observation SHRSDT

1 Accès aux données CRSPAccess uniquement.

Il existe deux types d'observations d'actions en circulation :

  1. Les observations d'actions primaires contiennent un montant d'actions en circulation tiré directement d'un rapport annuel ou trimestriel ou d'une source de données utilisant des rapports d'entreprise.
  2. Celles-ci sont complétées par des observations sur les actions imputées dérivées des distributions affectant les actions en circulation à l'aide du facteur d'ajustement des actions.

Une nouvelle entrée n'implique pas qu'il y a eu un changement dans le nombre d'actions en circulation. En général, chaque entreprise a au moins une structure d'actions par an.

Exactement une structure d'actions est effective à chaque date de l'historique des titres. L'observation d'une action en circulation est effective jusqu'à la prochaine observation ou la date de radiation. La première observation des actions est effective à partir de la date d'observation des actions jusqu'au début des données.

Le tableau des observations en circulation des actions ne peut pas être utilisé pour trouver directement les actions en circulation à chaque période civile. Des fonctions et programmes utilitaires sont disponibles pour mapper les observations aux séries chronologiques utilisées pour calculer la capitalisation boursière.

Suppression d'un tableau d'événements - delisting

Chaque titre du fichier CRSP se voit attribuer un enregistrement de radiation. Le tableau d'événements de radiation contient des informations sur l'état d'un titre après qu'il n'est plus répertorié sur une bourse dans un fichier CRSP. Chaque événement d'historique de radiation contient un code décrivant la raison de la radiation, la valeur après la radiation (lorsque disponible), les liens directs vers l'émission d'acquisition et la société négociée sur NYSE, NYSE MKT, NASDAQ ou Arca et le retour de la radiation. Les émissions actives ont un événement d'historique de radiation où la date de radiation est définie sur la dernière date des données de prix disponibles. Le tableau d'historique de distribution comprend des données détaillées sur les paiements effectués aux actionnaires après la radiation, et comprend des informations d'annonce relatives à la radiation lorsqu'elles sont disponibles.

Nom de variable Variable
Informations sur la suppression Montant après radiation merde
Code de radiation dlstcd
Prix ​​de radiation dlprc
Retour de radiation dlret
Rendement de radiation sans dividendes dlretx
Dates associées à la radiation Date de radiation dlstdt
Date de la prochaine information disponible suivant
Date de paiement de la radiation dlpdt
Titres/sociétés associés à la radiation Nouveau PERMCO1 nwcomp
Nouveau PERMNO1 nwperm

Dans les fichiers CRSP actuels, seul l'événement de radiation le plus récent est codé dans le tableau d'événements de radiation. Si un problème laisse un échange dans les fichiers de données CRSP et revient plus tard, l'écart est marqué dans le tableau d'historique des noms avec un code d'échange de 0. Pendant ce temps, les données d'événement ne sont pas suivies et les données de séries chronologiques sont remplies avec les valeurs manquantes. .

L'information sur la radiation est déterminée par plusieurs facteurs : l'échange d'actions dans les meilleurs délais, la négociation sur un marché secondaire, les paiements de la société ou l'offre publique d'achat en cours. L'information est codée au fur et à mesure qu'elle est disponible. Un problème est considéré comme fermé à des recherches plus approfondies si l'une des conditions suivantes s'applique :

  • La recherche a vérifié qu'une distribution finale a été versée aux actionnaires.
  • Un prix est trouvé sur une autre bourse.
  • La recherche a vérifié qu'aucune distribution n'a jamais été versée aux actionnaires.
  • Certaines distributions ont été versées aux actionnaires, mais aucune information sur la distribution finale n'a pu être trouvée et 10 ans se sont écoulés depuis la date des informations de radiation les plus récentes.
  • Aucune information concernant la radiation n'a pu être trouvée et 10 ans se sont écoulés depuis la date de radiation.

Si aucune de ces conditions ne s'applique à une émission radiée, l'émission est en attente, ce qui signifie que des recherches supplémentaires sont nécessaires jusqu'à ce que l'une des conditions ci-dessus soit remplie. Si aucune information n'est trouvée ou si les informations trouvées sont incomplètes, aucun retour de radiation ne sera calculé par le CRSP.

Mensuel : S'il n'existe aucune information de radiation et que des données quotidiennes existent après la dernière date de négociation de fin de mois, le CRSP génère des montants et des rendements de radiation de mois partiels en utilisant le prix à la dernière date de négociation quotidienne. Bien que les déclarations mensuelles partielles soient stockées dans le champ Retour de radiation, elles ne sont pas des déclarations de radiation.

Tableau d'informations NASDAQ - nasdin

Le tableau d'informations NASDAQ contient un historique du statut de négociation d'une émission sur le marché boursier NASDAQ. Chaque ensemble d'informations, ou structure, contient des champs d'état et de classification et les plages de dates effectives de ces champs. Si le code de traits NASDAQ, l'indicateur de marché national NASDAQ, le code d'indice NASD ou le nombre de teneurs de marché changent, une nouvelle structure est ajoutée et la date du changement est enregistrée dans la date de traits NASDAQ. Chaque émission négociée sur le NASDAQ Stock Market depuis novembre 1982 comporte au moins un NASDAQ Information Array.

Nom de variable Variable
Données du tableau d'informations NASDAQ Nombre de teneurs de marché mmcnt
Code de l'indice NASD nsdinx
Indicateur de marché national NASDAQ nmsind
Code des traits NASDAQ trtscd
Plage de dates des informations NASDAQ Caractéristiques NASDAQ Date trtsdt
Date de fin des caractéristiques NASDAQ trtsenddt

Les structures d'information du NASDAQ sont disponibles pour la négociation de titres sur le NASDAQ à compter du 1er avril 1982 pour la date des traits du NASDAQ et l'indicateur de marché national du NASDAQ. Tous les champs sont disponibles à partir du 1er novembre 1982. 1

1 Les données d'information NASDAQ sont manquantes en décembre 1982 pour toutes les émissions avec des numéros de société NASD inférieurs à 1025 (environ 20 % des titres actifs à cette époque), et sont manquantes en février 1986 pour toutes les émissions. La date des traits NASDAQ, le code des traits NASDAQ et l'indicateur de marché national NASDAQ sont complets. Tous les autres champs sont manquants.

Le NASDAQ National Market a été lancé en avril 1982 pour les titres NASDAQ plus importants et généralement plus activement négociés. Les titres du marché national NASDAQ doivent répondre à des critères financiers et non financiers plus élevés que les autres actions du NASDAQ et ont toujours été soumis à un rapport de dernière vente. En juin 1992, le segment NASDAQ régulier du NASDAQ Stock Market a été rebaptisé NASDAQ SmallCap Market et pour la première fois, ces émissions ont été soumises à des rapports de prix et de volume en temps réel.

Tableaux de séries temporelles de prix, de volume et de retour

Les tableaux de séries chronologiques de prix, de volume et de retour sont un ensemble de séries chronologiques qui constituent le cœur des données boursières du CRSP. Cela comprend trois séries chronologiques de prix, les rendements totaux et les volumes de négociation. Toutes ces séries temporelles dans un fichier de stock utilisent le(s) même(s) calendrier(s).

Nom de variable Variable
Données de séries temporelles de prix, de volume et de retour Demander ou prix élevé demandehi
Enchère ou prix bas bidlo
Rendement total de la période de détention ret
Prix ​​ou moyenne soumission/demande prc
Volume échangé vol

Données de séries chronologiques auxiliaires

Les séries chronologiques de données auxiliaires sont des séries chronologiques supplémentaires fournies dans les fichiers de stock CRSPAccess à la même fréquence que les tableaux de séries chronologiques de prix, de volume et de retour.

Nom de variable Variable
Prix ​​et date alternatifs mensuels, prix d'ouverture quotidien, rendements sans dividendes, données de séries chronologiques de propagation Prix ​​alternatif (mensuel seulement) altprc
Prix ​​Autre date (mensuel uniquement) altprcdt
Rendement sans dividendes retx
Spread entre l'offre et la demande (mensuel uniquement) diffuser
Prix ​​ouvert (journalier seulement) openprc
Interroger interroger
Offre offre
NASDAQ Nombre de transactions (quotidien uniquement) nombre

Statistiques de portefeuille et séries chronologiques d'affectation - port

Portfolio Statistics and Assignment Time Series est un ensemble de séries chronologiques de portefeuille. Chaque série chronologique de portefeuille est basée sur un type de portefeuille défini par le CRSP et contient un historique des statistiques et des affectations de portefeuille pour un titre. Deux variables sont disponibles pour chaque période calendaire :

Nom de variable Variable
Statistiques du portefeuille et données de la série de temps d'affectation Numéro d'affectation de portefeuille Port
Valeur statistique du portefeuille statistique

Chaque série de statistiques de portefeuille et d'affectation dans l'ensemble est appelée un type de portefeuille. Les types de portefeuille sont des regroupements prédéfinis basés sur les indices CRSP. La série chronologique du portefeuille peut être liée aux données de rendement de l'indice CRSP pour calculer les rendements excédentaires d'un titre par rapport à son portefeuille indiciel attribué à tout moment au cours de son historique.

Chaque type de portefeuille représente un groupe d'indices prédéfini avec sa propre méthodologie et sa propre période de rééquilibrage. Les séries temporelles du portefeuille peuvent être liées à différents calendriers en fonction de la fréquence de rééquilibrage de l'indice. Le calendrier et le calcul des règles de statistiques et d'affectation dépendent également de l'indice. Les calendriers utilisés dans les portefeuilles ne sont pas les mêmes que ceux utilisés avec les données sur les cours et les rendements des titres. Les plages de portefeuille et les calendriers peuvent différer pour tous les types de portefeuille. Dans une série chronologique de portefeuille, le code de sous-type de données est défini sur le numéro d'identification d'indice permanent, INDNO, d'un indice qui contient les résultats de performance du groupe de séries d'indices construit à l'aide des affectations.

Les affectations de portefeuille pour les indices de capitalisation des déciles du fichier d'actions CRSP pour le NYSE/NASDAQ sont fournies avec des fichiers d'actions quotidiens et mensuels. Des types de portefeuille supplémentaires sont disponibles avec la base de données d'indices américains CRSP et le module d'attribution de portefeuille de sécurité. Notez que les informations sur le portefeuille sont un module des données boursières quotidiennes ou mensuelles associées à CRSPAccess. Les données d'attribution de portefeuille pour les indices quotidiens ou mensuels peuvent être extraites via les utilitaires boursiers lorsque l'utilisateur souscrit aux produits boursiers et indiciels appropriés. Les indices basés sur les portefeuilles sont inclus dans le produit CRSP Index File and Portfolio Assignments.

Voir le tableau Types de portefeuilles pour plus de détails sur les portefeuilles définis disponibles dans les fichiers boursiers mensuels et quotidiens.

Données de groupe

Les données de groupe sont un ensemble de tableaux d'événements d'inclusion d'univers. Chaque univers pris en charge est appelé un type de groupe et un nombre entier l'identifie. Le tableau de chaque type de groupe répertorie le nombre d'événements et de dates d'univers.

Nom de variable Variable
Données de groupe Drapeau de groupe de l'index associé drapeau grp
Drapeau secondaire de groupe grpsubflag
Plage de dates du groupe Début des données de groupe grpdt
Données de fin de groupe grpenddt

Le seul type de groupe actuellement disponible est 16 - S&P 500 Universe. Seuls les événements d'inclusion sont ajoutés à ce groupe, de sorte que l'indicateur de groupe de l'indice associé est toujours 1. Les données de début de groupe et les données de fin de groupe identifient la plage dans laquelle le titre a été inclus dans l'indice S&P 500. L'utilisateur doit s'abonner aux bases de données d'actions et d'indices appropriées pour extraire les données du groupe.


Mike Bidlo chez Francis M. Naumann Fine Art

D epuis les années 1980, Mike Bidlo crée des œuvres qui remettent en question la nature de l'authenticité et de la paternité. Ses copies méticuleuses de peintures de Pablo Picasso et Jackson Pollock, par exemple, incitent les spectateurs à s'émerveiller de leurs prouesses formelles avant de se rendre compte que les œuvres n'ont pas été produites par des maîtres modernistes mais par Bidlo lui-même. En d'autres termes, l'art de ces copies ne réside pas dans l'objet, mais dans les idées sur la paternité qui les entourent ou les imprègnent. Analysez l'objet de trop près, et il s'effondre sous la pression&mdash l'objet lui-même n'a délibérément aucune substance.

C'était probablement le processus de réflexion derrière Bidlo&rsquos Fontaine fracturée (pas la fontaine Duchamp 1917), 2015, une refonte en bronze du célèbre ready-made de l'artiste français. (L'œuvre de Bidlo est produite en huit exemplaires, dont quatre sont exposés dans cette exposition.) Plutôt que de s'approprier la sculpture controversée de Duchamp, Bidlo reprend la forme emblématique de l'urinoir du maître et la refait, en utilisant un nouveau matériau, en la brisant, puis le reconstituer imparfaitement.

L'utilisation du bronze par Bidlo&rsquos évoque les sculptures grecques antiques, qui ont été copiées par les Romains et largement diffusées. Éclairé de façon spectaculaire et montré sur des piédestaux, le Fontaine fracturée les œuvres sont comme des reliques sacrées.

Installé à proximité est Porte-bouteilles doré (pas de porte-bouteilles Duchamp 1924), 2015, un porte-bouteilles chromé qui s'appuie sur la logique cool et conceptuelle de Fontaine fracturée. (Ceux-ci aussi sont édités, mais il n'y en a pas deux identiques.) Ce qui en fait une œuvre de Bidlo, et pas simplement une imitation de Duchamp, n'est pas qu'il y a plus d'un casier à bouteilles (Duchamp a fait des copies de ses propres œuvres), mais que les sculptures varient en taille. Certains sont grands, d'autres sont petits, c'est tout ce qui les différencie de la sculpture porte-bouteilles Dada.

Est-il possible de créer un geste original dans le monde Bidlo&rsquos ? Peut-être, mais seulement si vous détruisez l'histoire de l'art, ce que fait précisément Bidlo dans l'œuvre finale de ce spectacle&mdashPorte-bouteilles aplati (2016), une version au rouleau compresseur de Porte-bouteilles doré.

À bien des égards, le travail de Bidlo semble quelque peu daté. C'est spécifique à un certain moment, vers la fin des années 70 ou le début des années 80, lorsque les théoriciens postmodernes ont écrit que la véritable paternité n'était plus possible et que tout acte artistique original avait déjà été fait. Depuis lors, les jeunes artistes ont déplacé ces mêmes préoccupations de l'histoire de l'art vers Internet et les nouvelles technologies, mais Bidlo, un fidèle de la génération de photos, s'en tient à ses armes ici.


Personnalité et traits [ modifier | modifier la source]

Bidlo Kwerve était considéré comme un voyou, et il avait une nature impétueuse et agressive. Les insultes contre lui restaient rarement impunies, et il avait un sens de l'humour cruel, il se moquait de Han Solo après que le pilote eut largué sa cargaison et gagné la colère de Jabba. On pensait que Kwerve était extrêmement chanceux, un trait que beaucoup croyaient partagé par la plupart des Corelliens, et c'était l'une des raisons pour lesquelles Bib Fortuna le détestait tellement. Il parlait rarement Malakili pensait que c'était parce qu'il avait une voix haute, rauque et pleurnicharde. Kwerve était considéré comme très gourmand, toujours attentif à lui-même contrairement à Fortuna, il n'a pas eu la présence d'esprit de décliner l'offre de Jabba d'un "plus grand honneur", au lieu de le réclamer pour lui-même, finalement à son propre détriment. Il était également un opportuniste lorsqu'il a entendu parler du navire abattu dans le désert, il s'y est rendu personnellement pour enquêter, dans l'espoir de tourner les choses à son avantage. Son apparence reflétait sa nature grossière, avec des cheveux noirs sauvages et en lambeaux et un visage criblé de nombreuses cicatrices et plaies, dont une longue cicatrice d'une blessure au blaster. Α]


Vie et carrière

Moussorgski était le fils d'un propriétaire terrien mais avait du sang paysan, la grand-mère de son père ayant été serf. Selon son esquisse autobiographique, écrite en 1881, Moussorgski a appris les contes de fées russes grâce à son infirmière. "Cette familiarité précoce avec l'esprit des gens, avec leur mode de vie, a donné le premier et le plus grand élan à mes improvisations musicales." Sa mère, elle-même excellente pianiste, donna à Modest ses premières leçons de piano et, à sept ans, il put jouer quelques-unes des pièces les plus simples de Franz Liszt.

En août 1849, son père emmena Modest et son autre fils, Filaret, à Saint-Pétersbourg, où Modest fréquenta l'école Pierre-Paul en vue d'une carrière militaire. Parallèlement, conscient du penchant musical de Modest, leur père confie les garçons à Anton Gerke, futur professeur de musique au Conservatoire de Saint-Pétersbourg.

En 1852, Moussorgski entre à l'École des cadets de la garde. Là, au cours de sa première année, il compose son Podpraporchtchik ( Porte-Enseigne Polka), publié aux frais de son père. Bien que n'étant pas le plus industrieux des étudiants, il fit preuve d'une grande curiosité et d'intérêts intellectuels de grande envergure.

En 1856, désormais lieutenant, Moussorgski rejoint les Preobrazhensky Guards, l'un des régiments les plus aristocratiques de Russie, où il fait la connaissance de plusieurs officiers mélomanes habitués du théâtre italien. Au cours de cette même période, il fit la connaissance d'Alexandre Borodine, un collègue officier qui allait devenir un autre compositeur russe important. Borodine a fourni une image très vivante du musicien :

Il y avait quelque chose d'absolument enfantin chez Moussorgski, il avait l'air d'un vrai sous-lieutenant des livres d'images… une touche de badinage, indubitable mais bien dans les limites. Sa courtoisie et son bon élevage étaient exemplaires. Toutes les femmes sont tombées amoureuses de lui. … Le soir même, nous avons été invités à dîner avec le chirurgien en chef de l'hôpital. … Moussorgski s'est assis au piano et a joué … très doucement et gracieusement, avec des mouvements parfois affectés des mains, tandis que ses auditeurs murmuraient : « Charmant ! délicieux!"

Au cours de l'hiver 1856, un camarade de régiment introduisit Moussorgski dans la maison du compositeur russe Alexandre Dargomyzhsky. Lors de l'une des comédies musicales là-bas, Moussorgski a découvert la musique du compositeur russe fondateur Mikhail Glinka, ce qui a accéléré ses propres penchants russophiles. Trois ans plus tard, en juin 1859, il voit pour la première fois le Kremlin de Moscou, une expérience importante qui représente sa première communion « physique » avec l'histoire russe. Grâce à Dargomyzhsky, Moussorgski a rencontré un autre compositeur, Mily Balakirev, qui est devenu son professeur. Depuis la mort de leur père (en 1853), les frères Moussorgski avaient vu leur patrimoine mal administré diminuer considérablement. Avec la libération des serfs en 1861, il disparut. Ayant décidé de se consacrer à la musique, Modest Moussorgski avait quitté l'armée trois ans plus tôt et travaillait depuis 1863 comme fonctionnaire au ministère des Communications. Ses affligeantes difficultés financières datent de cette époque, et il dut solliciter l'aide de prêteurs sur gage.

Moussorgski a atteint sa maturité artistique en 1866 avec une série de chansons remarquables sur des gens ordinaires telles que « Darling Savishna », « Hopak » et « The Seminarist », et une série encore plus importante est apparue l'année suivante. Une autre œuvre datant de cette époque est le poème symphonique Ivanova noch na Lysoy gore (1867 Nuit sur le mont Chauve). En 1868, il atteint l'apogée de ses pouvoirs conceptuels en composition avec la première chanson de son incomparable cycle Detskaïa ( La maternité) et une mise en scène des premières scènes de Nikolay Gogol Zhenitba ( Le mariage).

En 1869, il commença son grand travail Boris Godounov à son propre livret basé sur le drame d'Alexandre Pouchkine. La première version, achevée en décembre 1869, a été rejetée par le comité consultatif des théâtres impériaux car elle n'avait pas de rôle de prima donna. En réponse, le compositeur soumet l'opéra à une révision approfondie et en 1872 met la dernière main à la deuxième version, en ajoutant les rôles de Marina et Rangoni ainsi que plusieurs nouveaux épisodes. La première fabrication de Boris eut lieu le 8 février 1874 à Saint-Pétersbourg et fut un succès.

En 1865, après la mort de sa mère, il vécut avec son frère, puis partagea un petit appartement avec le compositeur russe Nikolay Rimsky-Korsakov jusqu'en 1872, date à laquelle son collègue se maria. Resté très seul, Moussorgski se mit à boire à l'excès, bien que la composition de l'opéra Khovanchtchina peut-être offert une certaine distraction (laissé inachevé à sa mort, cet opéra a été achevé par Rimsky-Korsakov). Moussorgski trouva alors un compagnon en la personne d'un parent éloigné, Arseny Golenishchev-Kutuzov. Ce poète appauvri de 25 ans a inspiré les deux cycles de mélodies mélancoliques de Moussorgski, Bez solntsa ( Sans soleil) et Pesni i plyaski smerti ( Chants et danses de la mort). À cette époque, Moussorgski était hanté par le spectre de la mort – il n'avait lui-même plus que sept ans à vivre. La mort d'un autre ami, le peintre Victor Hartmann, a inspiré Moussorgski pour écrire la suite pour piano Kartinki s vystavki ( Photos d'une exposition orchestré en 1922 par le compositeur français Maurice Ravel).

Les dernières années de la vie de Moussorgski furent dominées par son alcoolisme et par une solitude rendue d'autant plus douloureuse par le mariage de Golenishchev-Koutuzov. Néanmoins, le compositeur a commencé son opéra Sorochinskaya Yarmarka (inachevé Foire de Sorochintsy), inspiré du conte de Gogol. En tant qu'accompagnateur d'une chanteuse vieillissante, Darya Leonova, Moussorgski est parti pour une longue tournée de concerts dans le sud de la Russie et la péninsule de Crimée. À son retour, il a essayé d'enseigner dans une petite école de musique à Saint-Pétersbourg.

Le 24 février 1881, trois crises successives d'épilepsie alcoolique l'abattent. Ses amis l'ont emmené dans un hôpital où, pendant un certain temps, sa santé s'est suffisamment améliorée pour que l'un des principaux artistes russes de l'époque, Ilya Repin, ait peint un célèbre portrait de lui. Cependant, la santé de Moussorgski a été irrémédiablement endommagée et il est décédé dans le mois qui a suivi son 42e anniversaire.


Résumé de Robert Rosenblum

La carrière de Robert Rosenblum en tant que critique, enseignant et conservateur a été définie par son insistance à remettre en question les normes acceptées de l'art moderne et de son histoire. Il a commencé sa carrière d'écrivain en Art News, Art International, et d'autres publications similaires. Rosenblum croyait que le modernisme avait une histoire beaucoup plus longue que les gens ne le supposaient, et en offrant cette perspective, il a considérablement réorganisé la manière dont la plupart des gens étudiaient les mouvements artistiques. Au lieu d'examiner et de juger les œuvres d'art dans des cadres temporels spécifiques, Rosenblum avait tendance à critiquer l'art indépendamment de son mouvement associé ou de sa place dans l'histoire.

  • Rosenblum a identifié l'histoire de l'art moderne comme remontant aux peintres français, allemands et danois (qui travaillaient principalement dans le style néo-classique) de la fin du XVIIIe siècle
  • Rosenblum considérait le « postmodernisme » comme une époque où les gens aimaient et consommaient de l'art à une échelle jamais vue auparavant aux États-Unis, mais l'appréciaient davantage comme un luxe ou un divertissement insignifiant que comme quelque chose d'important sur le plan social et culturel.
  • Selon Rosenblum, la fondation de l'expressionnisme abstrait était basée sur une mythologie de dévastation totale et apocalyptique, qui a encouragé de nombreux artistes à rechercher un sens dans l'art et le symbolisme de base. Compte tenu de cette mythologie qui a si fortement influencé le mouvement AbEx, Rosenblum croyait que les artistes contemporains étaient incapables d'atteindre un sens de l'abstraction tout aussi poignant et personnel dans leur travail.

Robert Rosenblum est né à New York d'Abraham H. Rosenblum, un dentiste, et de Lily M. Lipkin. Après avoir servi dans l'armée des États-Unis de 1945 à 1946, immédiatement après la fin de la Seconde Guerre mondiale, Rosenblum est rentré chez lui et s'est inscrit au Queens College. Il a ensuite obtenu sa maîtrise en histoire de l'art à l'Université de Yale en 1950, et son doctorat. en histoire de l'art de l'Université de New York, où il a rédigé sa thèse sur l'historien de l'art allemand Walter Friedlander [Friedlaender].

Rosenblum a occupé plusieurs postes d'enseignant après avoir obtenu son doctorat, d'abord à l'Université du Michigan, suivi de Princeton, où il a enseigné jusqu'en 1966. L'année suivante, il a été nommé professeur des beaux-arts à NYU (son alma mater diplômé), où il est resté pendant toute sa carrière.

En février 1961, Rosenblum a fait sensation dans le monde de l'art lorsqu'il a inventé le terme « The Abstract Sublime » (également le titre d'un article qu'il a écrit pour Actualités artistiques). Le terme a été utilisé pour caractériser les sentiments et les émotions évoqués par les œuvres d'artistes comme Rothko, Pollock, Still et Newman. L'article était une réponse à bien des égards non seulement à la peinture de Newman de 1950-51, Vir Heroicus Sublimis, mais aussi à un article que Newman avait écrit en 1948 pour Tiger's Eye intitulé "Le sublime est maintenant".

De Vir Heroicus Sublimis, Rosenblum a écrit, "[it] atteint une simplicité et aussi héroïque et sublime que le protagoniste de son titre. Encore une fois, comme avec Still, Rothko et Pollock, un vocabulaire aussi rudimentaire crée des résultats d'une complexité déconcertante .. Comme les trois autres Maîtres de the Abstract Sublime, Newman bravely abandons the securities of familiar pictorial geometries in favor of the risks of untested pictorial institutions and like them, he produces awesomely simple mysteries that evoke the primeval movement of creation." These "Masters," as Rosenblum referred to them, have created a new painterly language, a new "geometric vocabulary" as he phrased it, in which they deconstructed Cubism and essentially spread all the pieces across and throughout their canvases.

In 1967 Rosenblum revisited his dissertation and published an expanded version entitled Transformations in Late Eighteenth-Century Art. This book confirmed Rosenblum's place as a preeminent scholar of art history, but the work was by no means a formal study of European artistic styles. Instead, Rosenblum argued that the history of Modern art was older and more inclusive than what the academy of art history supposed.

In 1996 Rosenblum was appointed curator of 20th-Century Art at the Solomon R. Guggenheim Museum. It was there that Rosenblum undertook some of his most groundbreaking work as an art historian.

Les 1900: Art at the Crossroads Exposition
In 2000 Rosenblum curated the exhibition, 1900: Art at the Crossroads. This show contained nearly 150 paintings from Japan, Africa, Australia, Western Europe and the Americas, and included works by the Modern "masters" Cézanne, Picasso and Kandinsky. Never had such a seemingly random hodgepodge of turn-of-the-century styles been displayed side by side. Rosenblum was quoted as saying, "I wanted to reshuffle the deck and re-examine our image of the period." Although the exhibition received a tepid response from critics, and some even accused Rosenblum of showboating, the non-linear and non-geographical grouping of artworks was perceived as a postmodern curatorial effort.

The Norman Rockwell Exhibition
The following year, Rosenblum surpassed his previously daring act by curating, seemingly incomprehensibly, an exhibition of Norman Rockwell paintings and drawings at the Guggenheim. Kenneth Silver, the chairman of undergraduate studies at NYU, commented that, "Getting Rockwell into the Guggenheim was almost a Dada act, the crowning achievement of Rosenblumian contrariness - dare I call it perversity?" The Rockwell show was in many ways the encapsulation of Rosenblum's opinions about Modern art. While he was undoubtedly a fan of the Abstract Expressionists and subsequent movements, he firmly believed that the AbEx style and approach to art as a whole was too ideologically rigid, and had caused many critics, scholars and even artists to ignore what was occurring (and had occurred) outside the New York School. By placing Rockwell's work in the Guggenheim, Rosenblum was validating the artist and his style as having a firm place in the canon of twentieth century modern art, who was just as deserving of consideration as the Abstract Expressionists who had previously monopolized so much critical attention.

Rosenblum received a Distinguished Teaching Award from NYU in 2005. He continued to teach, write reviews, and curate exhibitions on both sides of the Atlantic, and throughout the U.S. right up until his death from colon cancer in 2006.

Despite having studied art history at Yale (their curriculum is renowned for favoring strict theoretical rules and genre-based study), and taught at Princeton (one of the last schools to formally recognize Modern art as a scholarly field), Rosenblum became a critic and historian who broke from tradition in nearly every way. He curated exhibitions in which works by the French Impressionists and Post-Impressionists were displayed next to works by traditional Salon artists he challenged the established formal notion that Modernism began at the turn of the 20th century he took works by Rockwell (what Greenberg famously referred to as "kitsch") and placed them on the walls of the Guggenheim. Rosenblum constantly confronted formal ideas of Modernism and even art history itself, and challenged those in the art world (from the average museum-goer to the trained historian) to view Modern art as a vast well of ideas rather than a teleological timeline. In this sense, Rosenblum was a model postmodern critic.

Rosenblum offered an alternative viewpoint to the origins of Modernism, and concluded that Modern art itself did not begin with the Impressionists and Post-Impressionists, as had been previously assumed by historians (and still is to a considerable degree), but with 18th-century French artists. It was during this era, Rosenblum argued, that visual culture underwent a monumental shift, where artists working in the Rococo and Neoclassical style experimented with perspective and representation in an unprecedented manner. (Later in life Rosenblum altered this perspective to include late 18th-century German and Danish painters in the unofficial birth of Modernism as well.)

Rosenblum was the quintessential anti-formalist. Although many critics and fellow academics of his day considered him a staunch radical, Rosenblum did not necessarily favor radical new forms of art over classic styles. His love of all art, from Neo-Classical to Abstract, from kitsch and commercial art to high art, resulted in his prevailing theory that the history of Modern art was more than just one endlessly renewing movement after the other. Modern art history, in Rosenblum's view, was as his NYU colleague Kenneth Silver once said, "a smorgasbord" of styles, philosophies and viewpoints that should include the works of Norman Rockwell just as easily it does works by Picasso, Kandinsky or Pollock.

Below are Rosenblum's major influences, and the people and ideas that he influenced in turn.


The Fountain Drawings

Perhaps the most infamous object in the history of 20th century art is Duchamp's Fountain. Rosetta stone to the avant-garde, Duchamp's 1917 urinal redefined, in one bold conceptual stroke, the possibilities of art forever after -- entering modern consciousness, and signifying the start of a counter-tradition of ready-mades, anti-art, and conceptualism that is 80 years old. It is therefore appropriate that artist Mike Bidlo, who has in the past made appropriations of legendary artworks (by Picasso, Man Ray, Brancusi, etc.), . Lire la suite

Perhaps the most infamous object in the history of 20th century art is Duchamp's Fountain. Rosetta stone to the avant-garde, Duchamp's 1917 urinal redefined, in one bold conceptual stroke, the possibilities of art forever after -- entering modern consciousness, and signifying the start of a counter-tradition of ready-mades, anti-art, and conceptualism that is 80 years old. It is therefore appropriate that artist Mike Bidlo, who has in the past made appropriations of legendary artworks (by Picasso, Man Ray, Brancusi, etc.), here focuses his attentive eye on Fountain. This book catalogues the surprising results of Bidlo's homage, and taken together, these 300+ drawings bring out both the totemic and painterly qualities of Fountain. The book includes an extensive discussion between Bidlo and critics Arthur Danto and Francis Naumann. Read Less


The Great Atlantic Hurricane of 1944

There is in some places a perception that hurricanes are frequent visitors to the Outer Banks . They’re not. They are a part of life here, but their appearance is more the exception than the norm.

Most of them come and go, usually with some power disruptions, tree limbs down, and a lot of clean up. Not all of them, of course—Dorian being the most recent example of a storm that will be embedded in our memory for some time.

Yet Dorian, as destructive as it was, has not been the only storm to ravage the Outer Banks . It may not have even been the most destructive.

The Great Atlantic Storm of 1944 was one of the most powerful storms to ever strike the eastern United States.

Mail packet boat hard aground on Ocracoke

The September 14 storm never quite made landfall on the Outer Banks, but came so close to Cape Hatteras that the western edge of the eyeball passed over Hatteras Island . There were reports of residents thinking the storm had passed and going outside, caught in the sudden 100 mph plus gusts from the northwest as the wall passed.

Wind speeds of 110mph were recorded at the Hatteras Weather Station and the mercury sank to 27.97”.

After passing the Outer Banks , the storm accelerated quickly NNE passing over Long Island as a category 3 storm then taking aim on New England.

The damage to the Outer Banks and adjacent waters was extraordinary.

“Island and the Banks Isolated from the World by Thursday Storm” the page one headline read for the Friday, September 15 Dare County Times. The page two headline told of the devastation on Ocracoke . “ Red Cross Goes to Aid of Storm-Wrecked Ocracoke in Hyde” the headline read.

“Area representatives…went to Ocracoke Saturday and made a survey of the damage. They report much destruction and on their arrival found the island without drinking water and only enough food for one day,” the paper reported.

The situation on the Outer Banks was bad, but not nearly so dire.

The storm “…swept away the power lines and piles across Currituck Sound and Roanoke Sound ,” the paper reported leaving the area without power or phones.

Equally as devastating—perhaps even more so—all the bridges connecting Manteo with the mainland and the Outer Banks were damaged and could not be used. Farther north at Coinjock , “Lower Currituck and Dare County were cut off from travel facilities, when a barge blown before the wind, crashed into the bridge at Coinjock , damaging the locks so badly that it will take two or three days before the bridge can be restored…”

Not reported in the paper, probably because communication was so difficult with phone lines down, was the disaster that had occurred in Avon .

Hoping to protect the village from the sea, the CCC (Civilian Conservation Corps) had built a sand dike along the beach. When the eye passed and the winds shifted to the northwest, a wall of water from Pamlico Sound rushed in. Before the dike had been built, the water would have washed out to sea, but now, with no place to go, the flood was devastating, damaging almost every home and business in Avon .

Remarkably only one person died in North Carolina and that tragically was in Nags Head . “No lives were lost…except L. S. Parkerson, the widely known and popular hotel manager at Nags Head who was electrocuted by a wire that had fallen on his car,” the Times reported.

The story at sea, though, was far direr.

The story of the US Coast Guard Cutters Jackson and Bedloe is one of the most tragic of the war.

US Coast Guard Cutters Jackson

The ships had gone to escort the liberty ship George Ade, which had been damaged by a torpedo attack. Under tow by a Navy ocean-going tug, the ships were making for Norfolk when the full fury of the storm struck.

Seas running as high as 50’-100’ were reported and the winds were sustained between 100-125 mph. The 125’ cutters, built in the 1920s to interdict rum runners during prohibition were no match for the Atlantic Ocean .

The Bedloe was overwhelmed first, sinking at 10:30 a.m. on September 14. Two and a half hours later, the Jackson followed her mate, slipping beneath the waves at 1:00 p.m.

Most of the men were able to get off the ships, but what followed were two excruciating days at sea as rescuers searched frantically for survivors. Of the 38 officers and men on the Bedloe, only 12 survived. There were 37 crewmen on the Jackson 20 were rescued.


Voir la vidéo: František Marek - Radek Bidlo


Commentaires:

  1. Dilar

    Envoyez-moi un courriel à PM, nous parlerons.

  2. Eubuleus

    Oui, c'est bien écrit, ça arrive vraiment. Comme c'est intéressant, hier, je broyais ce sujet avec un ami alors qu'il était assis dans la cuisine avec un verre de cognac.

  3. Mur

    Vous n'êtes pas correcte. Je propose d'en discuter. Écrivez-moi dans PM.



Écrire un message