La vie et la mort de Richard Cœur de Lion (Activité en classe)

La vie et la mort de Richard Cœur de Lion (Activité en classe)


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Aliénor d'Aquitaine a suggéré qu'Henri le Jeune devrait se voir confier l'Angleterre, l'Anjou ou la Normandie pour gouverner. Le roi Henri II a refusé et Eleanor a commencé à élaborer des plans pour renverser son mari. Les fils d'Aliénor, Richard Cœur de Lion et Geoffroy de Bretagne, rejoignirent la rébellion.

Guillaume de Newburgh rapporta que « le jeune Henri, imaginant le mal de tous côtés contre son père sur les conseils du roi de France, se rendit secrètement en Aquitaine où ses deux jeunes frères, Richard et Geoffrey, vivaient avec leur mère et avec sa connivence. , dit-on, il les a incités à le rejoindre".

Richard n'avait que seize ans et c'était sa première campagne militaire. En juillet 1173, Henri bat ses fils au château de Verneuil. Après leur reddition, Henry, Richard et Geoffrey ont tous vu leurs allocations augmentées. Cependant, les trois fils ont dû promettre de ne jamais "exiger quoi que ce soit de plus du Seigneur Roi, leur père, au-delà du règlement convenu... et ne lui ont retiré ni eux-mêmes ni leur service".

Henri II meurt le 6 juillet 1189. Richard Cœur de Lion devient alors roi d'Angleterre. L'un de ses premiers actes en tant que roi fut d'envoyer Guillaume Maréchal en Angleterre avec l'ordre de libérer sa mère, Aliénor d'Aquitaine, de prison. Richard lui rendit également le contrôle des terres et des revenus dont elle avait joui avant la révolte de 1173. Aliénor répondit en parcourant l'Angleterre, encourageant les barons à soutenir son fils et annonça une amnistie générale des prisonniers. Roger de Howden affirme qu'elle est allée de « ville en ville et de château en château », tenant des « cours royales », libérant des prisonniers et exigeant de tous les hommes libres le serment de « être fidèle à son fils en tant que roi encore non couronné ».

Le 3 septembre 1189, Richard est couronné roi à l'abbaye de Westminster le 3 septembre 1189. Richard ne reste en Angleterre que le temps de prendre les dispositions financières nécessaires à son implication dans la troisième croisade. Cela impliquait la vente d'une partie de ses terres récemment acquises. Il a même plaisanté en disant qu'il vendrait Londres s'il pouvait trouver un acheteur.

Richard Cœur de Lion a rencontré son frère John avant qu'il ne quitte l'Angleterre. Le roi Richard a donné à son frère le titre de comte de Mortain et l'a confirmé seigneur d'Irlande. Il lui a également « conféré d'autres fiefs et châteaux, et lui a attribué l'intégralité des revenus royaux de six comtés anglais, Cornwall, Devon, Somerset, Dorset, Derby et Nottingham ». Cependant, Jean était déçu que le roi ne lui ait donné aucun pouvoir réel dans l'administration de l'Angleterre pendant son absence.

Le 15 septembre 1189, Richard Cœur de Lion fait élire Hubert Walter évêque de Salisbury. En retour, Walter a clairement indiqué qu'il était prêt à servir avec Richard en Terre Sainte. Richard Cœur de Lion a laissé sa mère Eleanor à la tête du gouvernement. Le 12 décembre 1189, Richard a navigué de Douvres à Calais en route vers la Terre Sainte.

Henri II n'avait encore que la trentaine et n'avait pas l'intention de laisser ses jeunes fils gouverner eux-mêmes. Frustrés, Henry, Richard et Geoffrey se révoltent en 1173. En mai 1174, Richard prend le commandement de sa première campagne sérieuse mais à l'âge de seize ans, il n'est toujours pas à la hauteur de son père et il est bientôt contraint de demander pardon... Richard était avant tout un grand soldat. Ses propres prouesses au combat étaient une source d'inspiration pour ses hommes.

Bien qu'il (Richard Cœur de Lion) ait toujours été proche d'elle (Aliénor) et même s'il avait été élevé dans une cour féminine, où l'on respectait, il n'aimait pas le sexe féminin. Non seulement il répugnait à épouser Alais parce qu'elle avait été la maîtresse de son père, mais il refusait d'épouser n'importe quelle femme... Pour le meilleur ou pour le pire, elle avait façonné le Cœur de Lion, dont le nom serait synonyme de valeur huit siècles plus tard. Le seul défaut de sa planification était que son fils était homosexuel.

Richard avait tendance à considérer l'Angleterre principalement comme une propriété à partir de laquelle, par des impôts ou d'autres moyens, il pouvait collecter des fonds pour les croisades. Il l'a obtenu principalement en grosses sommes forfaitaires des personnes les plus riches. Par exemple, il a vendu l'archevêché d'York pour 2 000 £. Il a mis Ranulf Glanvill en prison, sans aucune raison, sauf que le vieil homme riche - le sens aigu de la justice du roi Henry n'étant pas descendu jusqu'à ses fils - et cela a rapporté une rançon de 15 000 £.

Le Roi (Richard Cœur de Lion) est comme un voleur en permanence à l'affût, toujours à l'affût, toujours à la recherche du point faible où il y a quelque chose à voler.

Richard a mis en vente tout ce qu'il avait - bureaux, seigneuries, comtés, shérifs, châteaux, villes, terres, le lot.

Richard... était un homme de grand courage et d'esprit. Il a mené de grandes batailles et fait preuve d'une passion ardente pour la guerre... Pour parvenir à ses fins, il utilise tantôt des paroles douces, tantôt des actes violents.

Il (Richard) a regardé l'empire Plantagenêt dont il avait hérité et a vu des flux de revenus là où son père n'en avait pas. Henry avait généralement mis en balance les bénéfices qui pouvaient être tirés de la vente de fonctions et de faveurs royales par rapport à la nécessité d'offrir une royauté basée sur un gouvernement stable par des serviteurs royaux compétents. Richard n'a jamais été aussi profondément bureaucratique.

Sa mémoire a toujours ému les cœurs anglais, et semble présenter à travers les siècles le modèle du combattant. Bien qu'homme de sang et de violence, Richard était trop impétueux pour être soit un traître, soit d'habitude cruel. Il était aussi prêt à pardonner qu'il était pressé d'offenser ; il était généreux et généreux à profusion ; à la guerre circonspect dans sa conception et habile dans son exécution ; en politique un enfant, manquant de subtilité et d'expérience. Ses alliances politiques ont été formées sur ses goûts et ses aversions ; ses projets politiques n'avaient ni unité ni clarté de but.

Bertram de Gurdun, pointa une flèche du château, et frappa le roi au bras... Après sa capture, le roi fit pendre tout le peuple... sauf l'homme qui l'avait blessé... Marchades, qui, après avoir tenté d'extraire la tête de fer, n'a extrait que le bois, tandis que le fer restait dans la chair ; mais après que ce boucher eut négligemment mutilé le bras du roi de toutes parts, il arracha enfin la flèche... Le roi savait maintenant qu'il allait mourir... il ordonna à Bertram de Gurdun, qui l'avait blessé, de venir dans son présence, et lui dit: "Quel mal t'ai-je fait, que tu m'aies tué?" Il répondit : "Tu as tué mon père et mes deux frères de ta propre main... prends-toi sur moi la vengeance que tu jugeras appropriée, car je supporterai facilement les plus grands tourments que tu pourras imaginer, tant que tu auras rencontré ton fin, après avoir infligé des maux si nombreux et si grands au monde." Sur ce le roi ordonna sa libération... Mercadier, cependant, le saisit à l'insu du roi, et après la mort du roi, le fit pendre.

Richard rôdait autour des murs, mais le château tenait le coup... Richard pendrait tout, jurait-il, l'homme, la femme, l'enfant même au sein. Au milieu de ses menaces, une flèche des murs l'abattit. Il est mort comme il a vécu... pardonnant avec une générosité royale l'archer qui l'avait abattu.

La mort du roi Richard le 6 avril 1199 fut une surprise pour tous. Il n'avait que quarante et un ans, il avait survécu à d'innombrables engagements militaires, à une croisade et à un an de captivité, et il n'y avait eu aucun signe de mortalité. Sa mort a été causée par la gangrène, qui a empoisonné son organisme quelques jours après avoir été touché à l'épaule par un coup d'arbalète tiré des remparts du château de Chalus-Chabrol en Limousin. Le mortellement blessé mit onze jours à mourir, pendant lesquels il eut tout le temps de prendre soin de son âme et de conseiller sur ce qui devait arriver à ses terres une fois mort.

Questions pour les étudiants

Question 1 : Lisez l'introduction et étudiez les sources puis expliquez pourquoi Richard Cœur de Lion s'est rebellé contre son père en 1173 ?

Question 2 : Pourquoi Aliénor d'Aquitaine s'est-elle efforcée d'arranger le mariage de Richard Cœur de Lion avec une princesse européenne ? Pourquoi Richard a-t-il rejeté cette idée ?

Question 3 : (i) Sélectionnez des passages de cette unité qui suggèrent que Richard manquait parfois d'argent. (ii) Comment ces sources aident-elles à expliquer pourquoi il avait besoin de cet argent ?

Question 4 : Étudiez les sources 1, 5, 9 et 12. Ces images fournissent-elles une représentation précise de Richard Cœur de Lion.

Question 5 : La source 14 a été écrite 700 ans après l'événement qu'elle décrit a eu lieu. Quelle source de cette unité John Richard Green aurait-il trouvé la plus utile lorsqu'il a écrit Histoire du peuple anglais (1874) ? Comment cette source a-t-elle pu influencer l'interprétation de Green de ce qui s'est passé ?

Commentaire de réponse

Un commentaire sur ces questions peut être trouvé ici.


Richard Cœur de Lion - Le Roi Croisé

Richard I (plus communément appelé Richard Cœur de Lion ou Richard Cœur de Lion) était un roi d'Angleterre qui vécut au XIIe siècle. Il est sans doute mieux connu pour le rôle qu'il a joué dans la troisième croisade. Bien que Richard ait acquis la réputation d'être un redoutable commandant militaire et guerrier (d'où son épithète, «le Cœur de Lion»), on peut dire qu'il a eu moins de succès en tant que dirigeant.

En fait, Richard était tellement préoccupé par les croisades qu'il a abandonné ses responsabilités de roi d'Angleterre. En son absence, l'Angleterre tomba entre les mains de son frère Jean, qui devint plus tard lui-même roi. C'est sous le règne de Jean que l'Empire angevin s'est désintégré (d'où son surnom de « Lackland »). Néanmoins, Richard a contribué d'une certaine manière à sa disparition en négligeant ses devoirs de monarque.

Le roi Richard Ier Cœur de Lion. La source: Archiviste / Adobe Stock.


Route de Richard Cœur de Lion en France

Suivez la Route de Richard Cœur de Lion en France pour un voyage dans le temps et une leçon d'histoire. Le sentier vous emmène à travers la Haute-Vienne et la Corrèze (Limousin) jusqu'au bord de la Dordogne. Il s'étend sur près de 200 km et comprend 23 sites ouverts au public. Dont peut-être les seuls entrailles au monde qui sont une attraction touristique…

Richard Cœur de Lion

Richard Cœur de Lion était un grand roi guerrier, un grand héros et un grand symbole de la brutalité et de l'expansionnisme occidentaux. Mais il était avant tout un grand francophile. Au cours de ses dix ans de règne, Richard 1 n'a passé qu'un peu plus de six mois en Angleterre. Enfant d'Aquitaine, le français était sa langue maternelle. Il parlait rarement d'autre chose.

Richard Plantagenet est né dans l'Oxfordshire en 1157. À l'âge de douze ans, il a prêté hommage au roi de France. A quatorze ans, il est fait duc d'Aquitaine en l'église St Hillaire de Poitiers. Il y avait aussi une cérémonie à Limoges. En 1189, à la mort d'Henri 11, il est couronné roi d'Angleterre à l'abbaye de Westminster. Sa statue se trouve toujours dans les Chambres du Parlement. Il épousa Béregaria de Navarre mais n'eut pas d'enfants. Connue comme “la seule reine anglaise à n'avoir jamais mis les pieds dans le pays”, elle est enterrée à l’Abbaye de L’Epau, au Mans. Mais il est surtout connu pour être "Le Roi Absent".

Bien que célèbre pour avoir combattu les Français et entrepris des croisades, étonnamment, la mort de Richard Cœur de Lion n'avait rien à voir avec la religion, la vengeance ou la politique. Et tout ce qui concerne l'argent.

La dernière demeure de Richard Cœur de Lion

Bien qu'il y ait un doute qu'il ait eu lieu à Chalus ou à Montbrun, alors qu'il labourait un champ en Limousin, un paysan a déterré un trésor composé de statues et d'or. Le seigneur féodal la revendique aussitôt et, apprenant l'aubaine, le roi aussi. Lorsque le seigneur refusa de remettre le trésor, Richard fit le siège de son château de Chalus.

Le 26 mars 1199, alors qu'il faisait le tour du donjon et narguait ses occupants, le roi fut atteint à l'épaule par un carreau ou une flèche d'archer. Pierre Basile serait l'archer. Il est réputé s'être défendu avec une poêle à frire. Refusant le traitement, le roi mourut onze jours plus tard d'une gangrène, à l'âge de quarante-deux ans. Il fut inhumé aux pieds de son père comme il l'avait demandé, à l'abbaye de Fontevraud dans la vallée de la Loire. Son cœur s'est retrouvé dans la cathédrale de Rouen.

Pour une raison quelconque, ses entrailles ont été laissées dans l'église romane de Chalus et sont peut-être les seules entrailles au monde qui sont devenues une attraction touristique.

« Chalus garde les entrailles de son duc. Son corps Fontevraud dans des châsses en marbre. Les Normands revendiquent le cœur invaincu du roi. Trois pays se partagent ainsi les cendres glorieuses du roi trop grand pour reposer en un seul. Va le dicton.

Route Richard Cœur de Lion à travers la France

On ne voit pas les entrailles, mais on peut visiter le château de Chalus-Chabrol. Il constitue le point d'arrivée et le point d'orgue de la « Route Richard Cœur de Lion » du département du Limousin. Le sentier balisé officiel autour de la campagne juste à l'extérieur de Limoges.

L'itinéraire traverse les forteresses et les paysages où Richard s'est battu pour protéger la patrie de sa mère, l'Aquitaine. Le sentier démarre juste au-delà de la frontière de la Haute-Vienne au château de Rochebrune. Il a été nommé d'après la pierre sacrée druidique à proximité et était la résidence des princes du Chabanais. L'un d'eux, Jourdain V, fit la croisade avec Richard.

Aliénor d'Aquitaine

Les comtes de Poitiers régnaient sur le duché d'Aquitaine qui comprenait à l'époque la région du Limousin du sud-ouest du centre de la France. Lorsque la lignée masculine s'éteignit en 1137, Eleanor resta seule héritière. Son premier mari, Louis, héritier du trône de France, la répudia. Elle épouse ensuite le futur roi anglais Henri II dont les voies autoritaires ne se passent pas très bien. Ainsi, au moment où leur fils Richard hérita du duché en 1169, il n'était pas un grand favori des suzerains régionaux. Ils étaient heureux de le voir derrière lui lorsqu'il a pris sur lui de défendre la foi et d'essayer de reprendre Jérusalem.

Châteaux et beaux villages

En son absence, ils fortifient leurs châteaux contre son retour. L'itinéraire passe par toutes les grandes fortifications de la frontière sud-ouest de la vicomté de Limoges. Il démarre sur la D7 à Arnac-Pompadour. Le fort d'origine a été incendié par Richard. Le château tel qu'il se présente aujourd'hui était un cadeau de Louis XV à sa maîtresse. Elle n'a jamais pris la peine d'y rester. C'est aujourd'hui un haras réputé et dispose d'un hippodrome à proximité.

Ségur-le-Château

Ségur-Le-Château, un village de maisons médiévales à colombages sur les rives de la rivière Auvezère, est la prochaine étape et est officiellement l'un des plus beaux villages de France. Il est rejoint dans les charts de beauté de la région par Curemonte, Collonges-la-Rouge avec ses maisons de grès rouge et Treignac, une ville fortifiée abritée par le château de Comborn surplombant la rivière Vézère au nord des montagnes des Monédières.

Plus loin sur la D18 se trouve Coussac-Bonneval dont le propriétaire le comte Guillame a ramené deux lions pour l'évêque de Limoges des croisades. Au XVIIIe siècle, le marquis se lance dans l'élevage du désormais célèbre cheptel bovin du Limousin. Saint Yrieix La Perche est également sur le Chemin de Saint Jacques de Compostelle.

Jumilhac le Grand

En traversant des champs de cerisiers, vous arrivez à Jumilhac Le Grand à tourelles qui se trouve en fait juste de l'autre côté de la frontière de la Dordogne. Richard convoitait cette forteresse où l'on frappait des monnaies depuis la dynastie mérovingienne. Une église fortifiée fut ajoutée au monastère du Chalard pour repousser Richard. Il contient le cimetière d'une quarantaine de moines médiévaux en pierre sculptée. Nexon, sur la D11, est maintenant un autre haras. La famille Lastours, autrefois puissante, élevait à l'origine des chevaux pour la famille royale et ramena des chevaux arabes des croisades. Le château possède un vaste parc aménagé « à l'anglaise ». La famille Jumilhac (qui en était propriétaire au 16 ème siècle) a repris le château en 1929 et depuis, ils le restaurent avec bienveillance.

Châteaux et châtaigneraies

Chalus-Maulmont, construit par Géraud de Maulmont sur les bords de la Tardoire, est plus imposant. Il représentait à l'époque une inexpugnabilité à la pointe de la technologie avec son donjon carré épaulé par deux tours rondes. Sortant de ses douves, le château de Montbrun du XIIe siècle a été construit par Aymeric Brun à son retour des croisades pour remplacer l'ancienne motte et la basse-cour carolingiennes encore visibles dans le parc.

Le parcours se faufile au cœur des forêts de châtaigniers du Parc Naturel Régional des Feuillardiers dans l'ouest du Limousin. Sur place, ne manquez pas le pittoresque manoir fortifié de la Brie, construit en 1484. L'intérieur présente de beaux meubles Louis XV et un escalier à vis en granit.

Passez par Les Salles Lavauguyon, célèbre pour ses sources thermales. Il n'a pas vraiment de liens avec Richard Cœur de Lion contrairement au dernier château de la route. Rochechouart, bâtie sur un site militaire et religieux gallo-romain, fut la demeure de l'un des rares alliés de Richard dans cette région tendue.

La Route Richard Cœur de Lion

Suivez les panneaux Richard Cœur de Lion et voyagez au cœur du Limousin. Découvrez la région rurale typiquement française qui a conduit l'écrivain voyageur anglais Arthur Young à écrire en 1787 « Je préfère le Limousin plus qu'une autre province de France… la beauté du Limousin ne dépend pas d'un aspect particulier mais de la combinaison de plusieurs. Collines, forêts, haies, rivières, lacs, fermes éparses forment mille paysages délicieux qui embellissent la campagne.

En savoir plus sur la route de Richard Cœur de Lion ici : www.routerichardcoeurdelion.com

Par Kevin Pilley, rédacteur indépendant pour de nombreuses publications dont The Telegraph, USA Today, Irish Times et bien d'autres.


Richard Cœur de Lion - Présentation PowerPoint PPT

PowerShow.com est l'un des principaux sites Web de partage de présentations/diaporamas. Que votre application soit commerciale, pratique, éducation, médecine, école, église, vente, marketing, formation en ligne ou simplement pour le plaisir, PowerShow.com est une excellente ressource. Et, mieux encore, la plupart de ses fonctionnalités intéressantes sont gratuites et faciles à utiliser.

Vous pouvez utiliser PowerShow.com pour rechercher et télécharger des exemples de présentations PowerPoint ppt en ligne sur à peu près n'importe quel sujet que vous pouvez imaginer afin que vous puissiez apprendre à améliorer vos propres diapositives et présentations gratuitement. Ou utilisez-le pour trouver et télécharger des présentations PowerPoint ppt de haute qualité avec des diapositives illustrées ou animées qui vous apprendront à faire quelque chose de nouveau, également gratuitement. Ou utilisez-le pour télécharger vos propres diapositives PowerPoint afin de pouvoir les partager avec vos enseignants, votre classe, vos étudiants, vos patrons, vos employés, vos clients, vos investisseurs potentiels ou le monde entier. Ou utilisez-le pour créer des diaporamas de photos vraiment sympas - avec des transitions 2D et 3D, des animations et votre choix de musique - que vous pouvez partager avec vos amis Facebook ou vos cercles Google+. C'est tout gratuit aussi!

Pour une somme modique, vous pouvez obtenir la meilleure confidentialité en ligne de l'industrie ou promouvoir publiquement vos présentations et diaporamas avec les meilleurs classements. Mais à part ça c'est gratuit. Nous convertirons même vos présentations et diaporamas au format Flash universel avec toute leur splendeur multimédia originale, y compris l'animation, les effets de transition 2D et 3D, la musique intégrée ou autre audio, ou même la vidéo intégrée dans les diapositives. Le tout gratuitement. La plupart des présentations et des diaporamas sur PowerShow.com sont gratuits, beaucoup sont même téléchargeables gratuitement. (Vous pouvez choisir d'autoriser les gens à télécharger vos présentations PowerPoint et diaporamas photo originaux moyennant des frais ou gratuitement ou pas du tout.) Découvrez PowerShow.com aujourd'hui - GRATUITEMENT. Il y a vraiment quelque chose pour chacun!

présentations gratuites. Ou utilisez-le pour trouver et télécharger des présentations PowerPoint ppt de haute qualité avec des diapositives illustrées ou animées qui vous apprendront à faire quelque chose de nouveau, également gratuitement. Ou utilisez-le pour télécharger vos propres diapositives PowerPoint afin de pouvoir les partager avec vos enseignants, votre classe, vos étudiants, vos patrons, vos employés, vos clients, vos investisseurs potentiels ou le monde. Ou utilisez-le pour créer des diaporamas de photos vraiment sympas - avec des transitions 2D et 3D, des animations et votre choix de musique - que vous pouvez partager avec vos amis Facebook ou vos cercles Google+. C'est tout gratuit aussi!


Richard “The Lionheart” Death | Nécrologie – Mort | Richard “The Lionheart” Cause de la mort

Richard « Cœur de Lion » Mort | Nécrologie | Richard "Le Cœur de Lion" est mort | Décédé | est décédé | Plans funéraires - Nous sommes extrêmement tristes d'apprendre que le membre mentionné ci-dessus est décédé. Cela a été révélé par plusieurs avis que nous avons rencontrés sur les réseaux sociaux le 10 mai 2021.

Nous pleurons avec la famille de Richard "Le Cœur de Lion" pour cette grande perte. Veuillez recevoir nos plus sincères condoléances.

Pour chaque début de voyage, il doit y avoir une fin. Le voyage du défunt a malheureusement pris fin sur terre.

Hommages

Les amis, la famille et les proches sont extrêmement tristes et en deuil alors que la nouvelle de la mort de Richard "The Lionheart" a été portée à la connaissance du public.

Cause de décès

La cause du décès de Richard « Cœur de Lion » n'a jamais été rendue publique. Nous mettrons sûrement à jour cette nouvelle dès que nous serons en mesure d'obtenir plus d'informations à ce sujet.

Nécrologie | Arrangement funéraire | Page GoFundMe

La famille n'a pas encore rendu public la nécrologie et les arrangements funéraires. Nous ne savons pas non plus si un GoFundMe a été créé par la famille ou les amis du défunt au moment de cette publication.

Cet article sera mis à jour avec plus d'informations au fur et à mesure qu'elles seront disponibles et publiques.

C'est avec une tristesse incroyable et le cœur lourd que nous vous annonçons le décès de notre ami et collègue. Célébrez la vie du défunt, laissez un mot gentil. Les amis, la famille et les proches ont exprimé leur chagrin et leurs condoléances pour honorer le décès du défunt.


Auteurs de fiction historique anglaise


Nancy Bilyeau est l'auteur d'une trilogie thriller historique. Le premier de la série, La Couronne, examine le mystère de ce qui a tué Richard I. La Crime Writers' Association a mis le roman sur la liste des finalistes pour le Ellis Peters Historical Dagger Award 2012. Le troisième de la série, La Tapisserie est maintenant en vente. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.nancybilyeau.com

10 commentaires :

Article fascinant et l'une des raisons pour lesquelles j'aime tant l'histoire. Veuillez écrire un article de suivi lorsque les résultats de l'analyse du cœur de Richard seront connus.
Grâce x

Super blog, celui-ci. J'ai longtemps été intrigué par les événements du XIe siècle, pas seulement au Royaume-Uni, mais partout dans le monde. On peut soutenir que ce siècle offre d'innombrables histoires de guerre et de fierté.

Merveilleux billet. J'ai passé de nombreuses heures à lire sur Richard et la Troisième Croisade moins sur ses années après sa libération de captivité. C'est une période que j'espère explorer plus en profondeur à l'avenir. J'ai hâte d'entendre la suite des tests sanguins.

Je n'ai jamais eu beaucoup de temps pour Richard I, pourquoi il a été glorifié me dépasse, mais je suis convaincu que Richard III est le roi d'Angleterre le plus décrié.
En fait, l'Angleterre était mieux sous John, elle s'est consolidée et est devenue beaucoup plus forte à partir de son époque, eh bien, c'est mon humble avis.
Bravo pour le poste, travail de première classe merci.


Richard Cœur de Lion en France

Richard je connu comme Richard Cœur de Lion ou Richard Coeur de Lion est né à Oxford, en Angleterre, le 8 septembre 1157. Il était le troisième fils du roi Henri II et de la duchesse Aliénor d'Aquitaine et a passé son enfance à apprendre à devenir chef militaire. Il succéda à son père en 1189, pour devenir roi d'Angleterre mais jusqu'à sa mort juste à côté de chez nous en Chalus, Limousine, il ne devait passer que six mois en Angleterre. Alors qui était-il exactement ?

L'histoire suivante se lit un peu comme les feuilletons d'aujourd'hui et ferait une excellente série télévisée, voyez ce que vous en pensez ?

Le père de Richard était l'arrière-petit-fils de Guillaume le conquérant, alors peut-être que quelque chose était déjà dans son sang alors qu'il grandissait en parlant à la fois le français et le dialecte occitan (toujours parlé dans certaines parties de la France aujourd'hui, y compris Mialet). Un récit en prose latine de l'époque le décrit comme grand et élégant avec des cheveux rouge-or, avec de longs bras qui conviennent à une épée. Il a été décrit comme courageux et généreux, mais était également enclin à la cruauté, à la cupidité et à la luxure et il a été supposé qu'il était peut-être bisexuel !

Henri II prévoyait de diviser ses territoires et ceux d'Aliénor entre ses trois fils aînés, Henri deviendrait roi d'Angleterre et contrôlerait l'Anjou, le Maine et la Normandie, Richard hériterait de l'Aquitaine et de Poitiers de sa mère et Geoffroy deviendrait duc de Bretagne par mariage.

LES PREMIÈRES ANNÉES RICHARD EN FRANCE

Richard à l'âge de 9 ans devait être fiancé à Alais fille du roi de France, Philippe V11. Elle a été envoyée à la cour d'Angleterre mais au lieu du mariage prévu, elle est devenue la maîtresse d'Henry et a été retenue captive pendant plus de 25 ans.

En 1171, à l'âge de 14 ans, Richard et sa mère partent en tournée en Aquitaine pour apaiser les habitants et posent ensemble la première pierre du monastère Saint-Augustin à Limoges. En juin 1172, Richard fut officiellement reconnu comme duc d'Aquitaine lors d'une cérémonie à Limoges et à Poitiers.

Malheureusement pour Henri II, les trois fils se sont rebellés et ont cherché la protection et l'alliance du roi français Lois VII. Ainsi, à l'âge de 16 ans, Richard se retrouve à Saintes (dans les Charentes Maritime) à la tête de sa propre armée contre son père.

Henri II, cependant, avait une grande armée et réussit à capturer Aliénor, les femmes et les fiancées de son fils tout en prenant la ville de Saintes, laissant Richard fuir pour le reste de la guerre, à environ 15 km au nord du château de Taillebourg.

Le 8 septembre 1174, Henri II et Louis VII concluent une trêve et les trois fils mangent une humble tarte, et reçoivent en retour des territoires beaucoup plus petits que ceux initialement promis. Eleanor devait rester captive comme assurance contre tout autre soulèvement de Richard jusqu'à la mort d'Henry.

RICHARD LE COEUR DE LION

Au début de 1175, Richard était en route pour l'Aquitaine pour punir les barons qui se sont soulevés contre son père, ce qui signifie que leurs châteaux devaient être rendus à l'État ou rasés. La plupart des châteaux étaient construits en pierre et ce n'était pas une tâche facile et c'est à ce moment-là que Richard a mis deux mois pour abattre Castillion-sur-Agen qu'il est devenu connu sous le nom de Cœur de Lion.

Une révolte majeure éclata alors et les nobles locaux firent appel aux deux frères de Richard pour le renverser. Cependant, grâce aux grandes compétences militaires de Richard, il a remporté la victoire et a fait repenser à de nombreux barons leur alliance. En 1181-82, la population locale se révolte contre la succession de Richard au comté d'Angoulême. Ses adversaires se sont tournés vers Philippe II de France pour obtenir de l'aide et le conflit s'est étendu à travers le Limousin et la Dordogne. Cependant, il était en fait soutenu par son père qui l'a aidé à réussir contre ses homologues français, le vicomte Aimar de Limoges et le comte Elie de Périgord.

ENFIN LE ROI D'ANGLETERRE

En 1183, Richard refusait de rendre hommage à son père et ses deux frères décidèrent de l'affronter aux côtés des barons français dissidents. Encore une fois, Richard était l'adversaire le plus fort et pendant cette période, son frère, Henry est décédé, laissant Richard comme héritier de son père. Son père a insisté pour qu'il renonce à l'Aquitaine car il voulait la donner en héritage au frère cadet de Richard, John. Richard a bien sûr refusé et les batailles familiales ont continué. Henri II a donné à Jean la permission d'envahir l'Aquitaine mais pendant ce temps, Richard avait fait alliance avec Philippe II qui se trouvait également être l'ex-mari d'Aliénor, l'enfant de Louis VII !

Henri II a joué sa dernière carte et a fait sortir Eleanor de prison et l'a renvoyée en France pour exiger que Richard lui rende les terres qu'elle avait autrefois possédées. En 1189, Richard et Philip complotent pour détrôner Henri et battent son armée à Ballans. Henri mourut 2 jours plus tard (4 juillet) mais pas avant d'être d'accord avec Jean pour que Richard lui succède en tant que roi d'Angleterre, duc de Normandie et comte d'Anjou. Le 29 juillet 1189, Richard fut investi dans l'abbaye de Westminster sous le nom de Richard 1, après quoi lui et Philip décidèrent de participer à la troisième croisade et d'achever le chef musulman, Saladin.

Il pilla le trésor de son père et après avoir repositionné son armée pour protéger ses intérêts français, il partit en septembre 1190 pour la croisade, laissant derrière lui son frère John, vexé et intrigant.

En route, Richard et Philippe arrivent en Sicile où le roi Guillaume II vient de mourir. Son cousin Tancrède s'était emparé du pouvoir et avait jeté Williams Widow Queen Joan en prison sans son héritage. Un petit problème, Joan était la sœur de Richard ! De toute évidence, Richard a demandé sa libération, ce qu'elle était fin septembre, mais sans argent, Richard a donc pris Messine de force. Après de nombreux pillages, Richard, Philip et Tancrède ont tous signé un traité en mars suivant, soi-disant donnant à sa sœur sa part légitime (que Tancrède ne lui a jamais donnée) et que Richards neveu et fils de Geoffrey devait épouser la fille de Tancrède.

CHYPRE VENDU À UN TEMPLIER

En avril 1181, Richard était à destination d'Acre en Israël, lorsque ses navires ont été emportés par une tempête et que le navire avec sa sœur Joan et ses nouvelles fiançailles, le Belengaria, a été fait prisonnier par le souverain de Chypre, Issac Komnenos. Issac n'était pas dupe et refusait de donner sa nouvelle prime précieuse, alors Richard rejoint par divers princes de la Terre Sainte prend Limassol. Issac propose à la dernière minute à sa fille de garder la paix puis change d'avis. Pendant ce temps, en juin, Richard avait conquis toute l'île et la vendit finalement à un maître des chevaliers templiers, Richard de Sable.

ENFIN MARIÉ

Ayant gagné quelques livres, Richard part finalement pour Acre mais pas avant d'épouser Bérengère, fille du roi Sancho VI de Navarre. La mère de Richard était satisfaite du match car la Navarre bordait l'Aquitaine et sécurisait ainsi ses frontières sud. Après le mariage, Berengaria a accompagné son mari dans la croisade mais finalement, ils sont revenus séparément et leur mariage était sans enfant.

RICHARD APPELLE UNE TRÈVE AVEC SALADIN

Richard arrive enfin à Acre, le 5 juin 1891, et malgré une grave crise de scorbut, il parvient tout de même à abattre les gardes avec son arbalète sur son brancard ! Il a fait emprisonner 2700 hommes de Saladin qu'il a finalement exécutés. Saladin a été lentement vaincu et Richard a tenté de négocier avec lui, mais en vain. Alors l'armée des Croisés s'est déplacée pour prendre Jérusalem. Alors que toutes les escarmouches entre les deux se déroulaient, le frère de Richards et Philip complotaient contre lui, alors il appela le temps et lui et Saladin parvinrent à un règlement le 2 septembre 1192. Richard, toujours atteint du scorbut, s'embarqua pour l'Angleterre mais le mauvais temps a conduit son navire à Corfou. Le souverain était l'empereur byzantin Issac II qui n'était pas très satisfait des singeries de Richard à Chypre. Ainsi déguisé en chevalier du Temple, Richard s'envola pour faire naufrage et fut capturé avant Noël 1192 par un de ses ennemis, le Léopard d'Autriche. Malheureusement, il était contraire au droit public d'emprisonner un croisé et Léopard a été excommunié par le pape.

LE ROI D'ANGLETERRE CAPTURE PAR ROME

Le 28 mars 1193, Richard est remis comme prisonnier à l'empereur du Saint Empire romain, Henri VI. Eleanor a levé une rançon pour libérer son fils préféré, mais pas avant que John et Philip n'aient offert à Henry de l'argent pour garder Richard. Unfortunately for them, Richard was released and Philip was reported to have sent this message to John “Look to yourself, the devil is loose”.

THE FINEST CASTLE IN EUROPE

Amazingly enough, Richard met and forgave John then named him as his heir before going back to France to retake Normandy. He looked for a good site to fortify and spent 2 years, a fortune and a lot of blood to construct Chateau Galliard. Today it’s in ruins perched on a hill overlooking the river Seine. It was ahead of its time with innovations and was described as the finest castle in Europe. With this under his belt, he then spent his time raging against King Philip and roped in his old counterparts including his father in law, Sancho VI of Navarre. He won a number of battles against Philip who eventually fled leaving his financial audits and documents to be captured by Richard. In 1198, at the Battle to Gisors Richard took as his motto, Dieu et Mon Droit (God and my right) still used by the British Monarchy today.

RICHARD THE LIONHEART SHOT AT CHALUS

In March 1199 Richard was in the Limousin suppressing a revolt by Viscount Aimer V of Limoges and ended up besieging an unarmed castle called Chalus-Chabrol. On the evening of 25 th March, he was walking around the inside walls wearing his chainmail, ducking the odd missile from outside. One defender amused the king greatly as he had in one hand a crossbow and in the other a frying pan to deflect missiles. He aimed at the King but meanwhile another crossbowman aimed and shot a bolt that hit the kings left shoulder near his neck. In the privacy of his tent, his surgeon tried to pull out the bolt mangling the king’s arm as he went. The wound became gangrenous and the king called for the crossbowman to be brought before him. He was a mere boy but claimed that Ricard had killed his father and two brothers and this was his revenge. He forgave the boy and on the 16 th April 1199, Richard died in his mother’s arms.

THE END OF BRITISH RULE IN FRANCE!

His heart was buried in Rouen, his entrails in Chalus and his body at the foot of his father in Fontevraud Abbey in Anjou. As he had no legal heirs his throne went to his brother John and hence the start of the fall of the English rule in France.

WHAT IS LEFT TO SEE TODAY?

The castle of Chalus Chabrol still stands today just over the borders of North Dordogne in the Haute Vienne region. Sadly in 2019, it is up for sale and can't be visited. It was rumoured that once shot, Richard was taken to the nearby Chateau Montbrun when he died, which is also up for sale.

TE Lawrence in France

Back in Chalus, you can visit Le Sax'o restaurant which was once known as the Grand Hotel du Midi and sit and contemplate life as TE Lawrence (Lawrence of Arabia). As a young man at university, he came to this part of France by bike and stayed in this hotel on 16th August 1908 to celebrate his 20th birthday whilst visiting local castles as research for his thesis The Influence of the crusades on the European military architecture at the end of the XII century .

So, for those that yearn to learn more about this period then why not follow the tourist route of Richard the Lionheart which includes other castles in the area in existence in Richards day!


King Richard I – The Lionheart

While Richard Plantagenet is revered as one of the great warrior kings of England, he is perhaps best known as “the absent king.” This is due to the fact that during his reign from 1189-1199, he spent a total of six months in England. This aside Richard I was well known for his bravery which earned him the nickname “The Lionheart”. A name that has reached epic and mythological proportions, best seen in literary works such as Robin Hood and Sir Walter Scott’s novel Ivanhoe.

Richard Plantagenet came into the world September 8th in the year 1157 AD Although born in Oxfordshire England, Richard was a child of Aquitaine a part of Southern France. His native language was not English and throughout his life he spoke little of it.

He had four brothers and three sisters, the first of which died at a young age. Of the remainder Henry was named heir to the English throne, Richard was to succeed his mother’s Aquitaine and Geoffrey was to inherit Brittany. John was the poorest to fair out receiving nothing from his father. It is this action that gave him the name John Lackland.

At a young age of twelve, Richard pledged homage to the king of France for lands of his. At the age of fourteen, Richard was named the Duke of Aquitane in the church of St. Hillaire at Poitiers which was one of the lands made homage to the French King. Henry’s sons, who had been given lands but no real power revolted against their King father aided by their mother. In retaliation King Henry had Eleanor jailed. She remained there for many years.

Off To The Crusades

In 1183 the younger Henry died leaving Richard as the heir to the English throne. Another family dispute occurred when Richard received the lands of his brother. Henry was expected to give his Aquitaine to his brother John. Richard refused to give up the homeland of his mother. While this dispute over family land raged on, Richard learned of the tragic loss at Hattin, where the Crusaders had lost Jerusalem to the Saracen leader Saladin. Richard soon took up the cross of the crusades, much against his father’s approval.

In 1189, upon the death of Henry II, Richard was crowned king of England in Westminster Abbey London. One of his first actions was to free his mother from prison. His second was to begin to raise funds for his crusade known to history as the Third Crusade. He imposed a tax on the English people called a Saladin tithe as a means of aiding his war effort.

A King Imprisoned

After the Third Crusade, Richard began his homeward journey to England. Put ashore by bad weather he found himself in Austria home of Leopold, whom Richard had angered by actions during the crusade. Leopold captured King Richard and imprisoned him in his castle. Eager for a piece of the action the Emperor of Germany offered Leopold 75,000 marks for Richard taking him into custody in Germany.

Rumors ran rampant throughout England over the missing king. There is a legend that the troubadour Blondel heard his king singing in a castle and responded with a song that the both of them were sure to know. Whether true or not the fact remains that two Abbots were soon dispatched to journey for him through the network of the church. Even Eleanor, Richard’s mother wrote to the Pope for assistance in the matter. Richard was found and soon a ransom was set for his return to England. The sum was 150,000 marks an amount equal to three years of annual income and weighing at three tons in silver.

Return Of The King

Richard returned to England receiving a hero’s welcome. He forgave his brother John, by saying he was manipulated by cunning people and vowed to punish them and not his brother. Unfortunately for the King he returned to a land in financial troubles. The cost of the Crusade and his large ransom had tapped out the finances of the land. This monetary trouble was to plague him for his remaining five-year reign. He created a new great seal as a means to raise funds and made void all documents signed with the old.

Death Of A King

For such a brave and noble man, King Richard’s death came about in a rather strange way. In Chalus, Aquitaine, a peasant plowing his fields came upon a treasure. This treasure consisted of some gold statues and coins. The feudal lord claimed the treasure from his vassal, Richard in turn claimed the treasure from the lord, who refused. This prompted Richard to siege the village.

During the siege Richard was riding close to the castle without the protection of full armor. He spotted an archer with bow in hand on the wall aiming a shot at him. It is said Richard paused to applaud the Bowman. He was struck in the shoulder with the arrow and refused treatment for his wound. Infection set in and Richard the Lionheart died on April the 6th 1199. He was buried in the Fontvraud Abbey in Anjou France.


Timeline of King Richard the Lionheart

Timeline of Key Dates: Timeline of King Richard the Lionheart Key events

r.1189 - 1199: Reigned as King of England: 1189 1199

1157: King Richard the Lionheart was born on September 8, 1157 at Beaumont Palace, Oxford, England. He was the son of King Henry II and Eleanor of Aquitaine. He had three brothers - Henry the Young King (1155 1183), Geoffrey, Duke of Brittany (1158 1186) and John (1167 1216)
And three sisters Matilda, Duchess of Saxony (1156 1189), Leonora of England (1161 1214) and Joan Plantagenet (1165 1199)

1168: Richard was invested with the duchy of Aquitaine

1179: Richard argued with his brothers and joined his father King Henry II to subdue Henry the Young King, Geoffrey and the barons

1183: June: Henry the Young King died of dysentery and Richard became heir to the throne of England

1186: July: Geoffrey, son of Henry II dies in a tournament

1187: The capture of Jerusalem by Saladin, the sultan of Egypt

1187: November: Richard takes the Cross as did King Philip Augustus of France and the German emperor, Frederick Barbarossa

1189: King Henry II dies on 6 July 1189 at the Chateau Chinon. King Henry II was buried Fontevraud Abbey. Richard visits the tomb

1189: Queen Eleanor was freed from prison and was to reign until Richard arrived from France

1189: 3rd of September: Richard was crowned in Westminster Abbey

1189: 11th of December Richard began planning his Crusade by selling mansions and castles - he reputedly said "If I could have found a buyer I would have sold London itself."

1190: Richard's brother John, furious at his brother's choice of regents starts to plot against Richard

1191: May 6: Richard sails to Cyprus

1191: May 12: Married Queen Berengaria of Navarre (1170 1230) first-born daughter of King Sancho VI of Navarre at Limassol. They had no children

1191: June 1: Richard gains control of Cypress

1191: Jun 6 Richard arrived at Tyre and attacked Acre

1191: July 11: Richard gains control of Tyre

1191: July: Richard recovers the city of Acre from the Saracens

1191 - 1192: King Richard remained for longer in the Holy Land than the other leaders. His campaigns against Saladin during this time gained for him the title of "Lion-hearted". But could not capture Jerusalem

1192: September 2: King Richard and Saladin finally concluded a truce by the terms of which Christians were permitted to visit Jerusalem without paying tribute, that they should have free access to the holy places

1192: King Richard on his return from the Holy Land was shipwrecked off the coast of the Adriatic

1192: December - The Ransom of King Richard: Travelling through Austria in disguise, he was captured by the duke of Austria, whom he had offended at the siege of Acre. The king regained his liberty only by paying a ransom equivalent to more than twice the annual revenues of England.

1199: Date when King Richard the Lionheart died: April 6, 1199 at Chalus, in Limousin and was buried at Fontevraud Abbey

Timeline of King Richard the Lionheart
Each section of this Middle Ages website addresses all topics and provides interesting facts and information about these great people and events in bygone Medieval times including the Timeline of King Richard the Lionheart. The Sitemap provides full details of all of the information and facts provided about the fascinating subject of the Middle Ages!

Timeline of King Richard the Lionheart

  • Middle Ages era, period, life, age and times
  • Interesting Facts and information about Timeline of King Richard the Lionheart in the Middle Ages
  • Timeline of King Richard the Lionheart
  • Major events in the history via the Timeline of King Richard the Lionheart
  • Key dates and events in this time line

The holy land

Acre fell in July 1191, and on September 7 Richard’s brilliant victory at Arsūf put the Crusaders in possession of Joppa. Twice Richard led his forces to within a few miles of Jerusalem. But the recapture of the city, which constituted the chief aim of the Third Crusade, eluded him. There were fierce quarrels among the French, German, and English contingents. Richard insulted Leopold V, duke of Austria, by tearing down his banner and quarreled with Philip II, who returned to France after the fall of Acre. Richard’s candidate for the crown of Jerusalem was his vassal Guy de Lusignan, whom he supported against the German candidate, Conrad of Montferrat. It was rumoured, unjustly, that Richard connived at Conrad’s murder. After a year’s unproductive skirmishing, Richard (September 1192) made a truce for three years with Saladin that permitted the Crusaders to hold Acre and a thin coastal strip and gave Christian pilgrims free access to the holy places.


Voir la vidéo: Route Richard Coeur de Lion: le château de Jumilhac