Pourquoi le Royaume-Uni s'est-il industrialisé en premier ?

Pourquoi le Royaume-Uni s'est-il industrialisé en premier ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Quels facteurs ont fait du Royaume-Uni le premier à s'industrialiser ? Était-ce simplement l'importance et l'avantage de sa position dans la communauté mondiale pour le commerce ?


Plusieurs historiens/économistes tiennent plusieurs facteurs pour responsables. Je connais deux ouvrages qui en parlent en profondeur :

  1. La richesse des nations, Adam Smith.
  2. Nation, État et révolution industrielle : La main visible, Lars Magnusson.

Personnellement, je pense que les facteurs suivants ont joué un rôle crucial :

Guerres: L'isolement de la Grande-Bretagne de l'Europe continentale signifiait que la Grande-Bretagne était relativement plus pacifique que le reste de l'Europe. Il était difficile d'envahir. Au 16ème siècle, l'Angleterre avait déjoué une invasion navale espagnole et attiré l'attention sur la nécessité d'avoir une marine forte. Les monarques ultérieurs ont beaucoup investi dans la technologie navale et de meilleurs navires. Non seulement cette marine est devenue un puissant moyen de dissuasion contre une invasion, mais elle a également continué à protéger les intérêts des marchands en mer. À la fin du XVIIIe siècle, alors que la plupart des pays européens étaient pillés (guerres napoléoniennes), la Grande-Bretagne émergea avec une supériorité navale et une grande flotte vassale marchande protégée.

Marchés: Les marchands britanniques avaient également un marché important (sous la forme de leurs premières colonies). Avec une petite offre de main-d'œuvre à la maison, il y avait une forte incitation à automatiser autant de tâches manuelles que possible. Cela a commencé avec le textile, mais s'est ensuite déplacé vers d'autres secteurs également.

Fondement du cadre juridique: Le système juridique anglais a également joué un rôle considérable ici. Diverses lois qui ont formalisé le processus de brevet ont introduit de fortes incitations. La liberté religieuse qui a suivi la règle d'Elizabeth I a également encouragé la révolution scientifique / technique. De nombreuses lois modernes qui protègent les entreprises (telles que celles sur la fiscalité, la propriété, la propriété, etc.) ont été adoptées au début du XVIIIe siècle par le parlement anglais. Dans l'ensemble, l'Angleterre (et plus tard la Grande-Bretagne) est devenue un bon endroit pour faire des affaires. Pour un compte rendu plus détaillé de la manière dont le système juridique britannique a joué un rôle dans la révolution industrielle, veuillez lire l'article de Julian Hoppit.

Découvertes scientifiques: Il s'agit plutôt d'une suite aux trois que j'ai mentionnées ci-dessus, mais avec suffisamment de richesses en mains et de lois pour protéger les droits intellectuels, les ingénieurs et universitaires anglais ont créé les premières machines qui ont révolutionné l'industrie pour la première fois. L'usine textile, la machine à vapeur, les locomotives, les bateaux à vapeur, etc. sont autant d'exemples de ces découvertes scientifiques.

Vous devez garder à l'esprit que tous ces facteurs (et plusieurs autres petits) étaient tous nécessaires ensemble. De nombreux pays européens en avaient quelques-uns et ils ont suivi la suite lorsqu'ils ont atteint/obtenu le reste. En outre, pour beaucoup d'entre eux, une légère différence de facteurs peut être observée (par exemple, le marché de l'Allemagne était principalement intérieur et vers l'Est - pas ses colonies).

L'Angleterre avait déjà subi la première révolution industrielle au moment où la machine à vapeur a été inventée. D'autres pays européens n'ont pas tardé à suivre.


Je vais prendre une direction peut-être inattendue, à la manière de Connections. Tout le reste que je vois dans les autres réponses n'est à mon humble avis qu'un effet (bien que RI Swamp Yankee s'en rapproche). Qu'avait l'Angleterre que le reste de l'Europe n'avait pas qui l'a finalement amenée à devenir le premier centre d'industrialisation ?

Mouton.

La Grande-Bretagne, en particulier les Highlands écossais, se produit grâce à une convergence de l'élevage et du climat (horrible) juste pour produire la meilleure et la plus grande laine d'Europe.

Désormais, au départ, la laine était expédiée à des filatures en Flandre pour produire du tissu. Une grande industrie s'est constituée pour approvisionner toute l'Europe en draps flamands à base de laine anglaise. Cependant, alors que la population de l'Europe (et donc la demande de tissu) a explosé après la fin de la peste noire et que les Pays-Bas espagnols sont devenus le champ de bataille de l'Europe, de plus en plus de fraisage ont commencé à être effectués chez eux en Angleterre et en Écosse.

Avec l'explosion du marché, il y avait une pression énorme sur les producteurs pour moudre plus de tissu plus rapidement chaque année. Cela signifiait que les moulins anglais ne cessaient de grossir et de devenir plus efficaces. Toute innovation trouvée par une usine qui a contribué à l'efficacité devait également être adoptée par les autres usines, sinon elles ne pourraient pas rivaliser et feraient faillite. Finalement, le coton d'Amérique et d'Inde a commencé à compléter la laine, mais tout était toujours expédié aux grandes filatures britanniques. Ce processus a ensuite commencé à s'étendre à tout autre élément pouvant être broyé de la même manière (par exemple, la farine, l'acier).

Les premières machines à vapeur ont été utilisées pour les moulins. La première utilisation généralisée du charbon était pour les moulins (le fait que l'Angleterre avait aussi beaucoup de charbon a certainement aidé les choses). Des millions de personnes ont abandonné les zones rurales pour travailler dans les nouvelles villes de moulin. Les chemins de fer ont été initialement inventés pour apporter plus de charbon aux usines. Les premiers appareils "programmés" étaient des métiers à tisser dans les filatures. C'est à cette transformation de la société que William Blake se référait lorsqu'il écrivit la ligne « sombres moulins sataniques » à Jérusalem.

Mais tout a commencé à cause des moutons.


Les Néerlandais ont en fait battu les Britanniques de près d'un siècle - leur problème était le manque de ports en eau profonde et de ressources nationales, de sorte que les Britanniques ont pu les dépasser au 18ème siècle.

Maintenant, si vous voulez demander pourquoi les Hollandais ont été les premiers à s'industrialiser, je peux vous recommander "The Baroque Cycle" - une fiction historique de Neal Stephenson qui couvre l'entrée de l'Angleterre dans l'ère industrielle. Les Néerlandais faisaient des choses innovantes avec la finance et le commerce, alimentés par la ferveur religieuse (les Puritains étaient très sérieux au sujet des mains oisives faisant le travail du diable), un système juridique fort et un gouvernement permissif.

L'un des avantages du système néerlandais était la protection par brevet des nouvelles inventions - parmi lesquelles le vilebrequin alternatif de Cornelis Corneliszoon qui a permis aux Hollandais de construire des usines mécanisées. Ils ont pu importer des matières premières du monde entier et y exporter des produits finis, notamment du gin, du papier, du sucre raffiné, de l'huile de lin, des articles en céramique et, bien sûr, des navires et des cordes.

Pour un traitement plus savant de l'industrialisation néerlandaise au tout début du 17ème siècle, voici un chapitre sur le sujet de "Dutch in World Trade: 1585-1740" Par Jonathan Irvine Israel


Divers facteurs, le principal étant que le minerai de fer en Angleterre ne contient pas de phosphore. J'identifierais deux facteurs principaux :

(1) La plus grande économie intégrée du monde. En 1850, l'Angleterre possédait la plus grande économie avancée et intégrée du monde. L'Allemagne/l'Autriche/la Hongrie disposaient d'une technologie aussi bonne, voire meilleure, mais étaient dirigées par de nombreux petits princes différents avec des barrières commerciales et de coopération complexes qui empêchaient le continent d'agir comme une unité. Les États-Unis avaient une grande économie, mais pas l'empire mondial que possédait l'Angleterre, et n'étaient pas non plus aussi avancés technologiquement que l'Angleterre.

(2) La véritable clé de la révolution industrielle était l'acier bon marché. C'est ce qui fait que tout le reste arrive. Le développement critique fut le convertisseur Bessemer en 1856. Malheureusement pour les Allemands, le procédé Bessemer ne fonctionne pas sur des minerais à haute teneur en phosphore, et tous les minerais allemands sont de ce type. Cela a donné à l'Angleterre un énorme avantage et une longueur d'avance sur le développement industriel.


Puisqu'il n'a pas été évoqué, je proposerai un point de vue alternatif qui n'a été exprimé que récemment dans Science (voir ici) : le blé et le riz en tant que principaux aliments de base ont façonné la culture et les frontières des sociétés.

NB : il ne s'agit pas du Royaume-Uni en particulier, mais du "monde occidental" par opposition aux empires asiatiques de l'époque.

La question qui s'est posée était de savoir pourquoi les Chinois n'étaient pas les premiers, par exemple. Leur société était assez avancée et beaucoup de choses leur étaient connues avant d'être introduits ou découverts en Europe.

La conclusion semble être que la nourriture façonne la culture et finalement le mode de pensée. Dans toute l'Asie, la communauté compte souvent plus que dans le monde occidental.

La relation causale n'est pas claire, mais le riz nécessite des soins et une coopération beaucoup plus intensifs tandis que le blé est sans tracas et nécessite peu ou pas de coopération, même dans une société avant la mécanisation.

L'argument est logique et ne semble pas aussi partisan que le livre d'Adam Smith "La richesse des nations" qui a été suggéré dans un commentaire.


L'Histoire révisionniste de Malcom Gladwell mentionne au passage un argument selon lequel la Grande-Bretagne avait plus d'artisans capables de faire le travail d'ingénierie. Le podcast n'explique pas pourquoi la Grande-Bretagne avait plus d'artisans, mais je suppose que la common law était plus favorable aux artisans. Le podcast devrait vous donner suffisamment pour poursuivre vos recherches.


Tolérance religieuse

Sans la tolérance du Royaume-Uni à l'égard de points de vue et d'opinions différents qui ailleurs auraient été considérés comme une hérésie (comme une grande partie de l'Europe catholique et des royaumes islamiques et musulmans trouvés ailleurs), l'innovation, l'invention, la science et la pensée originale n'auraient pas pu se produire.

C'est précisément cette tolérance de la pensée originale qui a permis aux inventeurs d'expérimenter et de publier des idées sans crainte d'être interdits et persécutés par des fanatiques religieux, comme cela s'est produit lors de l'Inquisition espagnole en Espagne qui a permis la révolution industrielle.

Sans la révolution industrielle, le Royaume-Uni n'aurait jamais été le premier à s'industrialiser.

Simple!


Le Royaume-Uni était déjà une nation très riche à l'époque. Ils avaient établi des routes commerciales et des colonies partout dans le monde, des Amériques à l'Extrême-Orient. Ses ports en eau profonde et ses systèmes de canaux intérieurs facilitaient le transport de marchandises depuis l'intérieur des terres et les exportaient dans le monde entier.

Elle regorgeait aussi de grands esprits scientifiques. La Royal Society a eu une grande influence dans de nombreux domaines d'études scientifiques. C'était une communauté qui réunissait de nombreux grands esprits qui existait bien avant que la révolution industrielle ne batte son plein. Parmi ses nombreux membres prestigieux figurait Isaac Newton.

James Watt, membre de la Royal Society a inventé la machine à vapeur moderne. Les premiers moteurs à vapeur tels que ceux basés sur la conception Newcomen étaient très inefficaces et avaient une utilisation limitée. Ce n'est qu'avec l'invention de la machine à vapeur Watt qu'il est devenu possible d'utiliser la vapeur dans les processus de fabrication ainsi que dans les véhicules tels que les péniches et les locomotives.

Moteur à vapeur en watts

James Watt

Société royale

Canaux du Royaume-Uni


Plusieurs facteurs sont entrés en jeu au Royaume-Uni, ce qui l'a conduit à mettre en place des méthodes industrielles modernes pionnières. Trois qui se démarquent sont :

L'invention de la machine à vapeur a probablement été le facteur le plus important. Il s'agissait de la première forme d'énergie produite par l'homme, qui pouvait être utilisée partout où l'énergie était nécessaire et pouvait être étendue. La puissance animale, le cheval et le bœuf, pouvait être utilisée n'importe où, mais elle ne pouvait pas être étendue. L'énergie hydraulique pouvait être augmentée, il suffisait de construire une plus grande roue hydraulique, mais ne pouvait être utilisée que là où l'eau coulait en descente. L'énergie éolienne n'était pas fiable. Sans une alimentation fiable et évolutive, les usines industrielles ne peuvent pas fonctionner. La machine à vapeur a été inventée et raffinée au Royaume-Uni et lui a donné une énorme longueur d'avance.

Dans une certaine mesure, la discrimination religieuse a joué un rôle, en particulier les personnes qui ont refusé de prêter allégeance à l'Église d'Angleterre. Ils ont été qualifiés de dissidents et un certain nombre de leurs droits civils ont été retirés. Cependant, il ne leur était pas interdit de se livrer au commerce, une activité considérée comme « en dessous » de la noblesse anglicane débarquée, alors ils se sont tournés vers le nord de l'Angleterre pour échapper à la persécution, où l'exploitation de distilleries de whisky a conduit à une étude du transfert de chaleur qui devait faire les premières machines à vapeur plus efficaces, les minerais bruts pour fabriquer les métaux nécessaires aux équipements industriels étaient largement disponibles et l'interférence de leur statut de dissident était minime.

Et enfin, l'Angleterre étant une île, il était nécessaire d'utiliser plus efficacement ce dont elle disposait, car les coûts de transport des matières premières de l'Europe continentale vers le Royaume-Uni n'étaient pas bon marché, ainsi que la perturbation de ces approvisionnements due à l'état de guerre presque constant qui L'Europe était là, à l'époque. Les origines de la révolution industrielle au Royaume-Uni se trouvent dans la nécessité de travailler avec ce qu'ils avaient sous la main.


Je vais réfuter certains des arguments ci-dessus. (Puis plus tard donner ma propre explication). Tout d'abord, je cite quelques excellentes réponses ici.

L'argument des découvertes scientifiques d'Apoorv khurasia

D'accord, cela n'a rien à voir avec l'industrialisation de l'Angleterre en premier. Tout d'abord, tous les exemples de "découvertes scientifiques" d'Apoorv Khurasia ne sont en réalité pas des découvertes scientifiques. Ce sont des inventions de base et une sorte d'ingénierie ancienne. La plupart des inventeurs n'étaient même pas des scientifiques eux-mêmes. (En fait, même pas l'un d'entre eux). Ce qu'ils ont fait, c'est de l'ingénierie, ce qui n'est CERTAINEMENT PAS LA SCIENCE. Voici une définition de la science :

La science est le processus de formation d'arguments falsifiables (Karl Popper)

Ingénierie sur la main, c'est le pragmatisme de base. Contre-arguments :

  • L'ingénierie/l'invention a dû se produire en raison des facteurs qui ont provoqué l'industrialisation. L'ingénierie/l'invention n'a pas provoqué l'industrialisation, mais a peut-être accéléré le processus. (Ce qui n'est clairement pas ce que OP demande, OP demande pourquoi le Royaume-Uni en premier)

  • La science n'est pas suivie d'industrialisation. Pensez à la civilisation grecque antique où la science a prospéré. Les Grecs anciens étaient parfaitement capables de produire de l'ingénierie, mais ils ne l'ont pas fait. Parce qu'ils n'en avaient pas besoin (l'économie était basée sur l'esclavage). Ce temps supplémentaire, ils avaient conduit à la science.

L'argument de guerre d'Apoorv khurasia

Je suis d'accord que l'Angleterre a fini par être une énorme puissance navale après les guerres napoléoniennes a contribué à l'industrialisation en raison de l'existence du surplus supplémentaire qui peut être collecté en utilisant correctement le marché. (Je suis tout à fait d'accord sur l'argument du marché). Cependant, l'isolement de l'Europe continentale (ou l'isolement des guerres) n'a pas contribué. L'isolement est une mauvaise chose, l'Angleterre a construit cette énorme puissance navale à cause du fait que l'Europe était en compétition. Les guerres ont conduit à de meilleures machines, une meilleure marine et de meilleures armes qui ont ensuite élargi le marché. Les guerres en ont fait une réalité. Pourquoi la Chine n'avait-elle aucune puissance navale ? Parce qu'ils n'en avaient pas BESOIN. Il n'y avait presque personne contre qui rivaliser. Les guerres peuvent-elles inciter moins les gens à investir dans le capital ? Non, pensez à l'Europe continentale (Allemagne) après la post-industrialisation par exemple.

L'argument d'acier de Tyler Durden

La principale contribution à l'industrialisation n'était pas les prix bas des intrants, c'était l'incitation à obtenir des prix moins chers. Si les prix sont bon marché, vous êtes condamné. N'oubliez pas que nous parlons de la raison pour laquelle le Royaume-Uni s'est industrialisé EN PREMIER, et non de la façon dont ce processus a pris de l'ampleur. (Les prix bas de l'acier seraient un bon exemple pour l'industrialisation allemande dans ce cas). Le Royaume-Uni s'est d'abord industrialisé en raison de l'incitation à baisser les prix. Puis les prix sont devenus plus bas. (Remarque importante pour vous : la corrélation n'implique pas la causalité, la causalité est l'inverse dans ce cas.)

L'argument de tolérance de spiceyokooko

Non, juste non. N'a presque rien à voir. Le monde n'avait à peu près aucune tolérance à l'époque (sauf les Ottomans).

à tj1000

L'invention de la machine à vapeur EST un RESULTAT de l'INDUSTRIALISATION.

à Jason Hutchinson

Les niveaux de richesse par habitant dans le monde étaient presque les mêmes entre l'Angleterre - le Moyen-Orient - les Pays-Bas - la France - la Chine - l'Inde avant l'industrialisation. Ce n'est pas à cause de la RICHESSE, c'est à cause des INCITATIONS.

Mon argumentation :

La principale raison pour laquelle le Royaume-Uni s'est industrialisé était les incitations à baisser les prix des intrants de production. Après les guerres napoléoniennes, l'Angleterre est devenue une puissance navale mondiale avec de nouvelles ressources d'entrée dans le monde entier. Européen / Surtout le marché anglais s'est soudainement développé lorsque ces intrants ont pu être transférés sur le continent. Il y avait une demande du marché pour les marchandises qui avaient des intrants situés à l'étranger (en particulier en Inde). Il existait des gens de motifs, appelons-les capitalistes qui voulaient extraire ce surplus du marché - à travers une relation d'intérêt mutuel. Ces personnes ont commencé leur production - ce qui a par la suite augmenté encore plus les prix des intrants. Ce qu'il fallait, c'était des prix plus bas. La main-d'œuvre était chère par rapport à leur surplus gagné par bien. Cependant, les matières premières étaient les plus chères. Les matières premières ont été achetées à bon marché dans leurs pays d'origine, mais le transport coûte près de 900% du prix d'achat.

Ces gens d'incitations, les capitalistes, devaient y arriver à des prix bas d'une manière ou d'une autre, ils ont donc acheté l'invention de méthodes de production. Cependant, ces nouvelles méthodes de production étaient assez anciennes, de sorte qu'elles ne nécessitaient pas une bonne quantité de science au début. La science était une nécessité plus tard.

Maintenant, la principale question à se poser est maintenant :

  • Pourquoi ces personnes motivées se forment au Royaume-Uni (l'explication possible est l'invention légale et les droits de propriété)
  • Pourquoi continuer à faire baisser les prix ? (Libéralisme)


-La révolution industrielle a eu lieu à la fin du 18e et au début du 19e siècle. -De nombreux historiens pensent que la Révolution a officiellement commencé vers les années 1760, mais n'a pas été pleinement ressentie vers les années 1830. Vous venez d'étudier 29 trimestres !

D'autres pays européens ont été plus lents à s'industrialiser que la Grande-Bretagne parce que la Révolution française a provoqué des troubles politiques qui ont interrompu la communication, ralenti le commerce et provoqué l'inflation dans toute l'Europe. Qu'est-ce qui pourrait expliquer la montée des inégalités mondiales pendant la révolution industrielle ?


« Dunkerque financier »

Le sucre Marshall Aid est déchargé au Royal Victoria Dock de Londres, en février 1947, sous la surveillance de responsables américains et britanniques © La cause première de ce choix britannique autodestructeur remonte à 1945, lorsque la Grande-Bretagne, en tant que les États-Unis et l'Union soviétique, ont émergé de la Seconde Guerre mondiale avec la psychologie d'un vainqueur mais avec des circonstances économiques plus proches de celles d'un pays vaincu. Malgré la victoire sur Hitler, la Grande-Bretagne était littéralement en faillite et faisait face à la perspective de déficits de balance des paiements insurmontables pour les années à venir.

C'est la psychologie de ce vainqueur qui a trompé les politiciens travaillistes et conservateurs en leur faisant croire que la Grande-Bretagne - au centre du Commonwealth et de la zone sterling - pourrait avoir un avenir similaire à son passé. Les politiciens britanniques considéraient le Royaume-Uni comme une puissance de premier ordre dans la même ligue que les États-Unis. Et la Grande-Bretagne ressemblait certainement à bien des égards à une puissance mondiale, avec plus de deux millions d'hommes dans des flottes, des garnisons et des escadrons aériens dispersés à travers le monde, de leurs bases nationales à celles du Japon.

Une figure importante avait un point de vue différent.

Néanmoins, John Maynard Keynes, le conseiller économique en chef du nouveau gouvernement travailliste, a averti les ministres en août 1945 que le rôle mondial de la Grande-Bretagne était un fardeau qui « ». il n'y a aucune attente raisonnable que nous puissions transporter . '

Comme il l'a souligné, l'ensemble de l'effort de guerre britannique, y compris tous ses engagements militaires à l'étranger, n'avait été rendu possible que grâce aux subventions américaines dans le cadre du programme Lend-Lease. Si les Américains arrêtaient le prêt-bail, la Grande-Bretagne serait confrontée à un «Dunkerque financier» - ses mots - à moins que Washington ne puisse être touché pour un prêt de 5 milliards de dollars. Keynes a écrit qu'un tel « Dunkerque » devrait être rencontré par :

'. un retrait soudain et humiliant de nos lourdes responsabilités avec une grande perte de prestige et l'acceptation pour le moment de la position de puissance de seconde classe, un peu comme la position actuelle de la France.


Pourquoi le Royaume-Uni s'est-il industrialisé en premier ? - Histoire

Chronologie du Royaume-Uni

  • 6000 - Les îles britanniques se forment à mesure que les niveaux d'eau augmentent les séparant de l'Europe continentale.
  • 2200 - La construction de Stonehenge est terminée.
  • 600 - Les peuples celtes commencent à arriver et à établir leur culture.
  • 55 - Le leader romain Jules César envahit la Grande-Bretagne, mais se retire.
  • 43 - L'Empire romain envahit la Grande-Bretagne et fait de Britannia une province romaine.
  • 50 - Les Romains fondent la ville de Londinium (qui deviendra plus tard Londres).
  • 122 - L'empereur romain Hadrien ordonne la construction du mur d'Hadrien.
  • 410 - Les derniers Romains quittent la Bretagne.
  • 450 - Les Anglo-Saxons commencent à s'installer en Grande-Bretagne. Ils gouvernent une grande partie du territoire jusqu'à l'arrivée des Vikings.
  • 597 - Le christianisme est introduit par saint Augustin.
  • 617 - Le royaume de Northumbrie est établi comme royaume dominant.
  • 793 - Les Vikings arrivent pour la première fois.
  • 802 - Le royaume de Wessex devient le royaume dominant.
  • 866 - Les Vikings envahissent la Grande-Bretagne avec une grande armée. Ils battent la Northumbrie en 867.




Bref aperçu de l'histoire du Royaume-Uni

Le Royaume-Uni est une nation insulaire située dans l'océan Atlantique au large des côtes de la France. Il s'agit en fait d'une union de quatre pays, dont l'Angleterre, l'Irlande du Nord, l'Écosse et le Pays de Galles.

Les îles qui sont aujourd'hui le Royaume-Uni ont été envahies par les Romains en 55 av. Cela a mis les insulaires locaux en contact avec le reste de l'Europe. Après l'affaiblissement de l'Empire romain, les îles ont été envahies par les Saxons, les Vikings et enfin les Normands.


Les Anglais conquirent le Pays de Galles en 1282 sous Edward I. Afin de rendre les Gallois heureux, le fils du roi fut nommé prince de Galles. Les deux pays se sont unifiés en 1536. L'Écosse est devenue une partie de la couronne britannique en 1602 lorsque le roi d'Écosse est devenu le roi Jacques Ier d'Angleterre. L'union est devenue officielle en 1707. L'Irlande est devenue une partie de l'union en 1801. Cependant, de nombreux Irlandais se sont rebellés et, en 1921, la partie sud de l'Irlande est devenue un pays séparé et un État libre d'Irlande.

Dans les années 1500, la Grande-Bretagne a commencé à étendre son empire dans une grande partie du monde. Après avoir vaincu l'Armada espagnole en 1588, l'Angleterre est devenue la puissance maritime dominante au monde. La Grande-Bretagne s'est d'abord développée en Extrême-Orient et en Inde, puis dans les Amériques. Au début des années 1800, le Royaume-Uni a vaincu la France lors des guerres napoléoniennes et est devenu la puissance européenne suprême.

Dans les années 1900, le Royaume-Uni est devenu moins une puissance mondiale dominante. Il a continué à perdre le contrôle des colonies et a été affaibli par la Première Guerre mondiale. Cependant, sous la direction de Winston Churchill, le Royaume-Uni a été le dernier pays d'Europe occidentale à s'opposer à l'Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale et a joué un rôle majeur dans la défaite d'Hitler.

Le Royaume-Uni a joué un rôle majeur dans l'histoire du monde, jouant un rôle de premier plan dans le développement de la démocratie et dans l'avancement de la littérature et de la science. À son apogée au XIXe siècle, l'Empire britannique couvrait plus d'un quart de la surface de la terre.


BIBLIOGRAPHIE

Braibanti, Ralph et Spengler, Joseph j. (éditeurs) 1961 Tradition, valeurs et développement socio-économique. Durham, Caroline du Nord : Duke Univ. Presse.

De vries, egbert et medina echavarria, jose (éditeurs) 1963 Aspects sociaux du développement économique en Amérique latine. 2 vol. Paris : UNESCO.

Durkheim, Émile (1893) 1960 La division du travail dans la société. Glencoe, III. : Presse libre. → Publié pour la première fois en tant que De la division du travail social.

Développement économique et changement culturel. → Publié depuis 1952. Particulièrement précieux pour les études théoriques et empiriques de l'industrialisation.

Feldman, Arnold S. et Moore, Wilbert E. 1962 Industrialisation et industrialisme : convergence et différenciation. Volume 2, pages 151-169 dans Congrès mondial de sociologie, cinquième, Transactions. Londres : Association internationale de sociologie.

Hagen, Everett E. 1962 Sur la théorie du changement social. Homewood, III. : Dorsey.

Conseil international des sciences sociales 1958 Changement social, économique et technologique : une approche théorique. Paris : Le Concile.

Conseil international des sciences sociales 1962- Implications sociales du changement technologique. Paris : Le Concile.

Marx, Karl (1867-1879) 1925-1926 Capital : une critique de l'économie politique. 3 vol. Chicago : Kerr.

Moore, Wilbert E. 1951 Industrialisation et travail : aspects sociaux du développement économique. Ithaca, N.Y. : Cornell Univ. Presse.

Moore, Wilbert E. 1963 Changement social. Englewood Cliffs, New Jersey : Prentice-Hall. → Voir notamment pages 89-112 sur la « Modernisation ».

Moore, Wilbert E. 1965 L'impact de l'industrie. Englewood Cliffs, New Jersey : Prentice-Hall.

Moore, Wilbert E. et Feldman, Arnold S. (éditeurs) 1960 Engagement du travail et changement social dans les zones en développement. New York : Conseil de recherche en sciences sociales.

Conférence nord-américaine sur les implications sociales de l'industrialisation et du changement technologique, Chicago,1960 1963 Industrialisation et société : Actes. Edité par Bert F. Hoselitz et Wilbert E. Moore. Paris : UNESCO.

Weber, Max (1904-1905) 1930 L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme. Traduit par Talcott Parsons, avec une préface de R. H. Tawney. Londres : Allen & Unwin New York : Scribner. → Première publication en allemand. L'édition de 1930 a été fréquemment réimprimée.

Weber, Max (1922) 1957 La théorie de l'organisation sociale et économique. Edité par Talcott Parsons. Glencoe, III. : Presse libre. → Publié pour la première fois en tant que partie 1 de Wirtscfiaft und Gesellschaft.

Citez cet article
Choisissez un style ci-dessous et copiez le texte de votre bibliographie.

"Industrialisation". Encyclopédie internationale des sciences sociales. . Encyclopédie.com. 1 juin 2021 < https://www.encyclopedia.com > .

"Industrialisation". Encyclopédie internationale des sciences sociales. . Récupéré le 1er juin 2021 sur Encyclopedia.com : https://www.encyclopedia.com/social-sciences/applied-and-social-sciences-magazines/industrialization

Styles de citation

Encyclopedia.com vous donne la possibilité de citer des entrées de référence et des articles selon les styles courants de la Modern Language Association (MLA), du Chicago Manual of Style et de l'American Psychological Association (APA).

Dans l'outil "Cite this article", choisissez un style pour voir à quoi ressemblent toutes les informations disponibles lorsqu'elles sont formatées selon ce style. Ensuite, copiez et collez le texte dans votre bibliographie ou liste d'ouvrages cités.

Parce que chaque style a ses propres nuances de mise en forme qui évoluent au fil du temps et que toutes les informations ne sont pas disponibles pour chaque entrée de référence ou article, Encyclopedia.com ne peut garantir chaque citation qu'il génère. Par conséquent, il est préférable d'utiliser les citations d'Encyclopedia.com comme point de départ avant de vérifier le style par rapport aux exigences de votre école ou de votre publication et aux informations les plus récentes disponibles sur ces sites :

Association des langues vivantes

Le manuel de style de Chicago

Association Américaine de Psychologie

Remarques:
  • La plupart des entrées de référence et des articles en ligne n'ont pas de numéro de page. Par conséquent, ces informations ne sont pas disponibles pour la plupart des contenus Encyclopedia.com. Cependant, la date de retrait est souvent importante. Reportez-vous à la convention de chaque style concernant la meilleure façon de formater les numéros de page et les dates de récupération.
  • En plus des styles MLA, Chicago et APA, votre école, université, publication ou institution peut avoir ses propres exigences en matière de citations. Par conséquent, assurez-vous de vous référer à ces directives lors de l'édition de votre bibliographie ou de votre liste d'ouvrages cités.

4 Puissance impériale

La révolution industrielle a également commencé en Grande-Bretagne en partie à cause des ressources du grand empire colonial du pays. Au début du XIXe siècle, la Royal Navy britannique était la plus puissante du monde et dominait le commerce océanique. C'était un énorme avantage pour les propriétaires d'usines britanniques, car cela signifiait que leurs exportations à l'étranger pouvaient être transportées en toute sécurité. Les colonies à l'étranger ont également fourni aux industriels britanniques des opportunités de commercer des thés indiens, des soies chinoises et du sucre antillais. Ces marchandises pouvaient ensuite être échangées contre des produits industriels fabriqués en Grande-Bretagne.


Industrialisation

Un grand nombre de flux. . . fournissent une force hydraulique suffisante pour faire tourner plusieurs centaines de moulins : ils fournissent l'élément d'eau, indispensable pour le lavage, le blanchiment, l'impression, la teinture et d'autres procédés de fabrication : et lorsqu'ils sont collectés dans leurs plus grands canaux, ou utilisés pour alimenter les canaux, ils fournissent une navigation intérieure supérieure, si importante pour le transit des matières premières et des marchandises.

Peinture de la révolution industrielle

Le Ford Runabout est un partenaire rentable et un compagnon heureux pour le garçon qui fait sa marque dans les affaires et à l'école.
Il réduit la distance de quelques kilomètres à quelques minutes. En économisant du temps et des efforts, il permet des gains plus importants. Et peu coûteux à acheter et à continuer, il se rentabilise rapidement.
Quand les vacances arrivent, le Runabout permet au jeune homme d'affaires de réduire d'heures le temps entre le travail et les loisirs.
Laissez-nous vous dire à quel point il est facile d'acheter une Ford avec le programme d'achat hebdomadaire.
Ford Motor Company, Détroit, Michigan

L'annonce fait la promotion d'une nouvelle marque de voiture.

Toutes les inscriptions publiques de la ville étaient peintes de la même manière, en caractères sévères en noir et blanc. La prison aurait pu être l'infirmerie, l'infirmerie aurait pu être la prison, l'hôtel de ville aurait pu être l'un ou l'autre, ou les deux, ou n'importe quoi d'autre, pour tout ce qui paraissait contraire dans les grâces de leur construction. Fait, fait, fait, partout dans l'aspect matériel de la ville fait, fait, fait, partout dans l'immatériel.

On ne peut pas acquérir des vues larges, saines et charitables des hommes et des choses en végétant dans un petit coin de la terre toute sa vie.

Lisez la citation de Ralph Waldo Emerson.

Lisez la citation d'Adam Smith.

Lisez la citation d'Ayn Rand.

Lisez la citation d'Adam Smith.

Dans ce pays, le gouvernement dit à une usine d'électroménagers qu'elle doit produire un minimum de mille réfrigérateurs. Les gens se voient attribuer des emplois à l'usine en fonction de leurs capacités, et le gouvernement détermine combien ils seront payés. Le gouvernement décide combien coûtera un nouveau réfrigérateur.

Chaque grande ville a un ou plusieurs bidonvilles, où la classe ouvrière est entassée. . . . Les rues sont généralement non pavées, rugueuses, sales, remplies d'ordures végétales et animales, sans égouts ni caniveaux, mais alimentées à la place par des mares immondes et stagnantes.

Le plus grand avantage du capitalisme est qu'il permet le choix humain. Le capitalisme établit un contrat social qui permet aux individus d'exercer leur franchise et leur libre arbitre. . . Il crée les conditions nécessaires pour que les gens échappent à la pauvreté et créent de la richesse pour eux-mêmes et pour les autres.

Les parcs nationaux sont totalement importants dans l'économie. Chaque parc crée des opportunités pour le tourisme. Des millions de visiteurs se rendent dans les parcs nationaux. Par exemple, près de 3,5 millions de visiteurs se sont rendus à Yellowstone Park dans le Wyoming en 2012. Ces visiteurs ont besoin de tonnes de services, ce qui crée des opportunités d'emploi pour les résidents locaux. Il est donc évident que les parcs nationaux jouent un rôle important dans l'économie.

Un autre grand mal de la fabrication d'immeubles d'habitation était le fait qu'elle rendait légalement possible le travail des petits enfants dans des activités de fabrication à la maison, alors que la loi les exclut rigidement de telles occupations dans les usines. Des enfants aussi jeunes que cinq, six et sept ans ont été trouvés en train de travailler. Une petite fille de 7 ans a témoigné qu'elle travaillait jusqu'à huit heures du soir.

Lisez la citation de Ralph Waldo Emerson.

Lisez une citation de Roger Butters, un économiste du XXIe siècle.

Lisez la citation de Ralph Waldo Emerson.

Les parcs nationaux sont totalement importants dans l'économie. Chaque parc crée des opportunités pour le tourisme. Des millions de visiteurs se rendent dans les parcs nationaux. Par exemple, près de 3,5 millions de visiteurs se sont rendus à Yellowstone Park dans le Wyoming en 2012. Ces visiteurs ont besoin de tonnes de services, ce qui crée des opportunités d'emploi pour les résidents locaux. Il est donc évident que les parcs nationaux jouent un rôle important dans l'économie.

Le capitalisme est supérieur au socialisme parce qu'il promeut les intérêts de l'individu et de la société.


Résumé de la section

L'industrialisation a conduit à des changements radicaux dans la vie américaine. De nouvelles villes industrielles, comme Waltham, Lowell et d'innombrables autres, parsemaient le paysage du Nord-Est. Les moulins offraient à de nombreuses jeunes femmes l'occasion de vivre une vie nouvelle et libératrice, et ces ouvrières savouraient leur nouvelle liberté. Les travailleurs ont également acquis une meilleure appréciation de la valeur de leur travail et, dans certains cas, ont commencé à remettre en question l'équité fondamentale du nouvel ordre industriel. Le monde du travail a été fondamentalement réorganisé.


Faits et informations clés

CONDUIRE VERS LA RÉVOLUTION INDUSTRIELLE

  • Avant la révolution industrielle en Grande-Bretagne, la plupart des gens résidaient dans des zones rurales et travaillaient comme agriculteurs. Commoners often experienced malnourishment and diseases. Local rural shops and homes usually made simple tools and furniture.
  • By the mid-18th century, a number of European states including Britain, Spain, and France were under competition as rising colonial powers. Britain had engaged in tremendous wars such as the Austrian war of succession (1740-1783), Seven Years’ War (1756-1763), American Revolutionary War (1775-1783), and the Napoleonic Wars (1803-1815). Due to massive pressure to produce the supply of goods needed for the war, Britain underwent industrial changes.
  • With the ideas of intellectuals like Isaac Newton, Galileo Galilei, and Nicolaus Copernicus, Europe became the seat of Scientific Revolution. European societies became more open to new and innovative ideas.
  • Beginning in the 17th century until the mid-19th century, methods in agriculture evolved in Belgium and Holland. Techniques such as crop rotation, enclosed fields, selective breeding, and manuring increased food production and promoted the idea of capitalism. Moreover, it led to rapid population growth.
  • By the 18th century, an inflow of immigrants led to the development of small industries. On the other hand, India as a British colony influenced the huge production and trade of cotton. As a result, Britain became known as a woollen industry, despite its inability to grow their own cotton due to cold climate. This established trading relations with India and southern United States.
  • Due to vast coal and iron reserves, Britain took advantage of these minerals to build industries such as shipbuilding, railroads, and construction.
  • Since the 18th century, Britain already had financial institutions like a central bank, countybanks, and the stock exchange which set the stage for entrepreneurship and capitalism.
  • The central bank of the United Kingdom, now known as the Bank of England was established in 1694 to secure Britain’s financial money and business flow.
  • With the rising economy of Britain, it put pressure on improving their transport system.

INVENTIONS AND INNOVATIONS

  • The Industrial Revolution occurred in the last part of the 18th century in Great Britain. This revolution was an economic one, and it changed the way the world produced goods.
  • The population went from being agricultural to industrial. This meant people moved off of the farms and out of the country. There were huge numbers of people that moved into cities. Many people were forced to move to the cities to look for work. They ended up living in cities that could not support them.
  • During this time, there were also many new advancements in technology. The assembly line was one of the biggest inventions. Henry Ford is credited with this invention.
  • Some of the biggest advancements were in steam power. New fuels such as coal and petroleum, were used in these new steam engines. This revolutionized many industries, including textiles and manufacturing.
  • Another invention was called the telegraph. This made communicating across the ocean easier and much faster. Messages could be sent and received in minutes and delivered the same day. Writing a letter and sending it overseas could take weeks.
  • In 1764, Englishman James Hargreaves invented the spinning jenny (abbreviation of the word engine) which enabled production of multiple spools of thread continuously. In addition, English inventor Edmund Cartwright invented the power loom in the 1780s which mechanized weaving of cloth.
  • In the iron industry, Englishman Abraham Darby discovered an easier method to cast iron. By the 1850s, British engineer Henry Bessemer initiated a cheaper way to mass produce steel. Both iron and steel became a vital ingredient in building ships, infrastructure, and appliances.
  • Thomas Newcomen was the one who developed the first practical steam engine which was originally used to pump out water from mines. It was in the 1770s when James Watt, a Scottish inventor who improved on Newcomen’s work and used steam engines to power machines, locomotives, and ships.
  • Despite the effort of the British government to contain export of technologies and skilled workers within their country, they failed as industrialization moved out of Britain and spread to other European countries and the United States.

DRAWBACKS OF REVOLUTION

  • The Industrial Revolution was not a good revolution for the earth. Industry was releasing huge amounts of carbon dioxide into the atmosphere and waste into the waterways and soil. Pollution by nuclear waste, pesticides, and other chemicals were also the result of the Industrial Revolution.
  • Many natural resources were being used up at an alarming rate.
  • Advances in farming resulted in an increased supply of food and raw materials. The changes in industry and new technology resulted in increased production of thousands of goods. Companies were more efficient and earned bigger profits.
  • Due to unstoppable industrialization, urban areas were unable to keep up with the influx of migrant workers. Industrialized areas became overpopulated. People were living in overcrowded housing and were prone to unsanitary conditions which led to diseases. It was only in the late 19th century when the British government introduced labor reforms which enhanced working conditions.

Baumann, Gerd. Contesting Culture: Discourses of Identity in Multi-Ethnic London, 1996.

Bell, Colin. Middle-Class Families, 1969.

Boyce, D. George. The Irish Question and British Politics, 1868–1996, 2nd ed., 1996.

British Social Attitudes, annual editions.

Bruce, Steve. The Edge of the Union: The Ulster Loyalist Political Vision, 1994.

Byron, Reginald. Irish America, 1999.

Chapman, Malcolm. The Gaelic Vision in Scottish Culture 1978.

——. The Celts: The Construction of a Myth, 1992.

Charsley, Simon. Rites of Marrying: A Scottish Study, 1991.

Clancy, Patrick, Sheelagh Drudy, Kathleen Lynch et Liam O'Dowd, éd. Ireland: A Sociological Profile 1986.

Cohen, Anthony, ed. Belonging: Identity and Social Organisation in British Rural Cultures, 1982.

Colls, Robert, and Philip Dodd, eds. Englishness: Politics and Culture, 1880–1920, 1986.

Davies, Charlotte. Welsh Nationalism in the Twentieth Century, 1989.

Davis, Graham. The Irish in Britain, 1815–1914, 1991.

Dennis, Norman, Fernando Henriques, and Clifford Slaughter. Coal is Our Life: An Analysis of a Yorkshire Mining Community, 2nd ed., 1969.

Fenton, Alexander. The Northern Isles: Orkney and Shetland, 1978.

——. Country Life in Scotland: Our Rural Past, 1987.

Finnegan, Ruth. The Hidden Musicians: Music-Making in an English Town, 1989.

Firth, Raymond, Jane Hubert, and Anthony Forge. Families and their Relatives, 1969.

Frankenberg, Ronald. Village on the Border: A Study of Religion, Politics and Football in a North Wales Community, 1990.

Goldthorpe, John. Social Mobility and Class Structure in Modern Britain, 2nd ed., 1987.

——. Family Life in Western Societies: A Historical Sociology of the Family in Britain and North America, 1987.

Gmelch, George. Double Passage: The Lives of Caribbean Migrants at Home and Abroad, 1992.

Harris, C. C. Redundancy and Recession in South Wales, 1987.

——. Family, Economy and Community, 1990.

Jenkins, Richard, ed. Northern Ireland: Studies in Social and Economic Life, 1989.

Macdonald, Sharon. Reimagining Culture: Histories, Identities, and the Gaelic Renaissance, 1997.

Macfarlane, Alan. The Origins of English Individualism, 1978.

——. The Culture of Capitalism, 1987.

Newby, Howard. Terre verte et agréable ? Social Change in Rural England, 1979.

Pahl, R. E., ed. Patterns of Urban Life, 1970.

Parman, Susan. Scottish Crofters: A Historical Ethnography of a Scottish Village, 1990.

Radcliffe, Peter. Ethnicity in the 1991 Census, vol. 3, 1996.

Rees, Alwyn. Celtic Heritage: Ancient Tradition in Ireland and Wales, 1961.

——. Life in a Welsh Countryside, 1996.

Review of Scottish Culture, annual editions.

Sampson, Anthony. The Changing Anatomy of Britain, 1982.

Short, Brian. The English Rural Community: Images and Analysis, 1992.

Social Trends, annual editions.

Stanworth, Philip, and Anthony Giddens. Elites and Power in British Society, 1974.

Strathern, Marilyn. Kinship at the Core, 1981.

Thompson, E. P. The Making of the English Working Class, 2nd ed., 1980.

——. Customs in Common, 1991.

Tunstall, Jeremy. The Fishermen: The Sociology of an Extreme Occupation, 1962.


Voir la vidéo: BREXIT - Le Royaume-Uni quitte lUE: Comment en est-on arrivé là?